Le président IBK : “Il faut d’abord la paix pour reconstruire le pays”

BAMAKO – Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a affirmé vendredi qu’”il faut d’abord la paix pour reconstruire le Mali”, lors de l’ouverture des assises nationales sur le Nord du pays.

Ibk

Saluant la tenue de cette rencontre au Centre international des conférences de Bamako, le président malien a déploré les ’’maux qui assaillent le développement’’ de son pays. Il a ensuite affirmé qu’ ’’il faut mettre fin aux crises cycliques’’, et ajouté qu’ ’’il faut la paix pour reconstruire le Mali’’.

“La crise du nord est la priorité centrale du gouvernement et la préoccupation des Maliens et c’est ce qui mobilise l’ensemble des partenaires techniques et financiers du Mali, a dit le président malien.

Le chef de l’Etat malien a invité ses compatriotes à ’’discuter, débattre fraternellement, sereinement voire dans la communion’’ et précisé que ’’rien n’est tabou’’ dans ces discussions en cours à l’issue desquelles il y aura selon lui, des ’’solutions’’.

Comme facteur de développement, le président malien a cité la lutte contre le crime transnational et les crimes organisés notamment dans le Sahel.

A noter que l’objectif de ces assises est de faire connaître et partager les préoccupations et les attentes du peuple malien sur la voie de la recherche d’une paix durable, juste et inclusive.

(APS) vendredi 1er novembre 2013 16 : 31

Source: APS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.