Le président guinéen annonce l’envoi d’un bataillon de 850 soldats au Mali

Militaires Guineen

Cette annonce du président Condé faite à l’occasion de son retour du Sénégal, va en droit ligne avec les décisions prises par les chefs de l’Etat de la sous région ouest africaine, réuni le 25 octobre à Dakar, capitale sénégalaise, pour discuter de plusieurs défis que la région fait face actuellement.

Pour lui, la sécurité de chacun des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) doit être au centre des préoccupations pour une mobilisation et une action commune de tous.

En marge des travaux au sommet des chefs d’Etat, il reconnaît avoir échangé longuement avec son homologue malien Ibrahim Boubacar Keita sur la situation nouvelle qui prévaut dans son pays, notamment dans la région de Kidal.

Selon le président guinéen, le Mali fait actuellement front à une nouvelle situation de guerre, avec l’émergence des groupes islamistes dont la vocation serait de rendre complètement ingouvernable cette partie du Mali.

Compte tenu des liens d’amitié et de coopération, ainsi que de la proximité géographique et culturelle entre les deux pays, le président Condé se dit conscient de la nécessité pour la Guinée et les autres pays limitrophes de se mobilier pour assister ce pays à faire face à la menace de déstabilisation qui refait surface dans les régions nordiques du Mali.

Dans le cadre de la mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA), la Guinée a déjà déployé plus de 150 militaires au Mali pour soutenir les efforts antiterroristes dans le pays.

 

Source : Xinhua

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *