Le poste de la gendarmerie de Nantaga dans la commune de Mopti attaqué et brûlé samedi par des terroristes : Aucune perte en vie humaine à déplorer !

Samedi 20 août, aux environs de 0 heure, le poste principal de la gendarmerie de Nantaga, dans la commune rurale de Mopti, fut l’objet d’une attaque surprise par des hommes armés. Si le bilan laisse apparaître qu’il n’y a eu aucune perte de vie humaine, les assaillants, dans leur forfait, ont brulé les locaux du poste.

Explosion terroristes attentat bandits nord mali kidal gao tombouctou

Alertées, les forces armées et de sécurité nationales, les forces de la MINUSMA et de Barkhane se sont tous rendues sur les lieux, quelques minutes seulement après l’attaque.

Même si l’identité des assaillants n’est pas encore déterminée, car au moment de l’attaque, les habitants étaient déjà couchés, tout laisse croire qu’il s’agirait des éléments du chef jihadiste Amadou Koufa ou d’une organisation ethtnico-terrorsite proche.

Retranchés sur l’autre rive du fleuve dans la forêt au vu et au su de tout le monde. Des témoignages soutiennent même qu’ils viennent s’approvisionner dans les marchés des villes proches et à visage découvert.

 

M.D

Source: Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *