Le MP 22 célèbre le putsch de Sanogo / Double apologie du coup d’Etat et du crime

Un meeting pour célébrer l’anniversaire du coup d’Etat du 22 mars 2012 où une junte militaire dirigée par le Capitaine Sanogo a renversé le pouvoir élu du président Amadou Toumani Touré. Le MP 22 a donc fêté un évènement que les membres du CNRDRE n’ont pas osé commémorer en 2013.

MP22 mali

 

Depuis les évènements de mars 1991 qui marque la fin du régime dictatoriale du Général Moussa Traoré et l’avènement de la démocratie pluraliste au Mali, la date du 22 mars est commémorée en la mémoire des victimes de la répression qui, a atteint le summum de l’horreur le vendredi 22 mars 1991 dit vendredi noir.

Au lieu de rester fidèle à la mémoire de ces martyrs tomber sur le champs de l’honneur, le MP 22, a célébré le coup d’Etat du Capitaine Sanogo, qui s’est révélé être un vil sanguinaire, inculpé aujourd’hui pour ses implications présumés dans d’horribles assassinats aussi bien de bérets rouges que de bérets verts. Cette célébration ne rime à rien qu’à faire l’apologie du crime.

Et quand on sait que le coup d’Etat ou le putsch est considéré par la constitution malienne comme étant « un crime imprescriptible », ses supporters peuvent s’exposer sans doute à des risques de poursuites judiciaires.

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *