Le journaliste français Olivier Dubois, otage au Mali depuis 7 mois

Enlevé au Mali le 8 avril 2021, le journaliste Olivier Dubois est à ce jour l’unique otage français dans le monde. À Paris, les autorités poursuivent leur travail afin d’obtenir sa libération.

Le 8 novembre a sonné le septième mois de captivité du journaliste français Olivier Dubois retenu en otage au Mali par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (JNIM), filiale au Sahel d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Le journaliste avait annoncé lui-même son enlèvement dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le 5 mai, expliquant avoir été kidnappé le 8 avril à Gao, dans le nord du Mali. Il s’agit, encore aujourd’hui, de l’unique preuve de vie rendue publique depuis sa disparition.

“Il se rendait à Gao pour interviewer un chef jihadiste. On sait aujourd’hui qu’il a été piégé par des malfrats qui l’ont ensuite remis au JNIM”, affirme Wassim Nasr, spécialiste des questions de jihadisme à France 24.

Le déroulement particulier de son enlèvement a un temps suscité un espoir de libération sans contrepartie, selon Wassim Nasr, mais sept mois après, Olivier Dubois est toujours aux mains du JNIM.

Son cas est suivi au Quai d’Orsay et par les services de renseignement. Pour autant, la famille du journaliste attend toujours d’être reçue par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Ses parents, sa compagne et sa sœur lui ont adressé des messages, lundi 8 novembre, sur l’antenne de RFI. “Les jours passent, mais n’emportent pas avec eux mon espoir de te revoir bientôt. Je connais ton courage. Je sais que tu vas t’accrocher. Ne te laisse pas envahir par le doute”, a notamment déclaré son père, André-Georges Dubois.

Source : France 24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.