Le Général Cheick Fantamady Dembélé : Un militaire de très grande valeur dont le Mali à tant besoin

Le Général Cheick Fantamady Dembélé est indéniablement un militaire de très grande valeur intrinsèque qui a prouvé sa compétence au cours de ses formations et partout où il a servi. Promu Général de Brigade en 2018, Cheick Fantamady Dembélé est de la promotion 1990-1993 de l’école spéciale militaire de Saint Cyr/Coëtquidan en France d’où il a obtenu son diplôme d’Officier en connaissances militaires générales en plus du Master en relations internationales avec les félicitations du jury et major de promotion.

En 2004, il est breveté de l’Ecole d’Etat major de Koulikoro d’où il est sorti major de promotion. De 2006-2007, il est également breveté de l’Ecole de guerre de Paris avec mention spéciale.

Le Général de Brigade Dembélé a une licence d’histoire de l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne). Ingénieur militaire diplômé de l’Université de l’Armée fédérale allemande à Munich, il parle couramment l’Anglais et l’Allemand en dehors du Français.

Au cours de ses années de service au département paix et sécurité de l’Union africaine à Addis-Abeba (Ethiopie), le Général de brigade Cheick Fantamady Dembélé fut le coordonnateur de l’entraînement et la formation de la force africaine en attente. Il a, en outre, été un élément central dans la planification, aussi bien au niveau stratégique qu’opérationnel de nombre d’opérations et d’initiatives de paix conduites sur le continent. Il s’agit, entre autres, de l’Initiative de coopération régionale pour l’élimination de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA), la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (Misma), la Capacité africaine de réponse immédiate aux crises (Caric), la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (Misca), la Force multinationale mixte des Etats du Bassin du Lac Tchad contre Boko Haram, la Force conjointe du G5-Sahel.

Après avoir servi en Afrique, il a été appelé pour prendre la Direction de l’Ecole de maintien de la paix (EMP) Alioune Blondin Bey de 2018 à 2019. Il a été injustement relevé de ce poste à la surprise générale alors qu’il pouvait continuer à gérer l’EMP. Aux dires des responsables, le jeune général Cheick Fantamady Dembélé est un militaire de très grande valeur, un intellectuel ” ministrable ” dont le Mali a tant besoin aujourd’hui. Sa discrétion et son calme trahissent une compétence avérée et un pragmatisme exquis. “Ce valeureux militaire a un pédigrée qui force respect et estime. Nul doute que son profil doit inspirer les nouvelles autorités à l’heure du choix des hommes de valeur capables de hisser haut le drapeau du Mali”, affirment certains.

                                                                                         Siaka DOUMBIA

Source: Aujourd’hui-Mali :

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *