le CICR appelle au respect des civils et des humanitaires

Le Directeur des opérations du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Dominik Stillhart, effectue une visite au Mali. Arrivé ce lundi 11 avril à Bamako, M. Stillhart se rendra également à Gao pour y constater par lui-même la situation humanitaire et encourager le personnel et les volontaires de la Croix-Rouge, avant de repartir le 16 avril.

cicr International Committee Red Cross aide sante formation urgence croix rouge

Durant son séjour, M. Stillhart s’entretiendra avec des autorités au plus haut niveau, ainsi qu’avec les responsables de la Croix-Rouge malienne. Parmi les questions prioritaires qui seront abordées lors des discussions figurent la situation humanitaire dans le nord du pays, les problèmes sécuritaires auxquels font face les populations et les humanitaires, ainsi que les opérations du CICR.

« Le conflit au Nord Mali et ses conséquences semblent progressivement disparaître de nos préoccupations. La signature de l’Accord de Paix a certes initié un processus visant à résoudre la crise, mais il ne faut pas oublier que les populations survivent dans des conditions extrêmement difficiles.

Elles n’ont toujours pas accès aux services de base (soins de santé de qualité et eau potable). L’insécurité les empêche également de mener leurs activités économiques normales », déclare M. Stillhart.

Alors que des milliers de personnes au Nord Mali continuent de souffrir des effets conjugués du conflit et des conditions climatiques difficiles, les attaques dirigées contre les humanitaires entravent les actions menées pour soulager les souffrances des populations.

Le CICR est présent à Bamako, Gao, Tombouctou, Kidal et Mopti. Il maintient également une présence permanente à Gossi, Tinzaouaten, Ménaka et Ber. Le CICR compte 427 collaborateurs au Mali, dont 66 expatriés.

Source : CICR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *