Le chef de l’ONU condamne l’attaque contre des soldats de la paix au Mali

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a condamné samedi l’attaque contre des membres de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) dans la région de Siby, qui a entraîné la mort de trois soldats de la paix guinéens et la blessure de plusieurs autres.

“Le secrétaire général présente ses plus sincères condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement des blessés. Il exprime également sa solidarité avec le peuple et le gouvernement guinéen”, a déclaré son porte-parole.

“Il a averti que toute attaque contre les soldats de la paix des Nations unies pourrait constituer un crime de guerre et a appelé les autorités maliennes à ne ménager aucun effort pour identifier et traduire rapidement en justice les auteurs de cette attaque”.

Les Forces de maintien de la paix et les Forces françaises de l’ONU sont stationnées dans le Centre et le Nord du Mali pour combattre des groupes djihadistes bien armés ayant des liens avec Al-Qaïda et l’État islamique, menacés par la sécurité dans la région du Sahel en Afrique.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.