LE BÉNIN ENTEND RETIRER SES TROUPES DU MALI D’ICI 2023

Le gouvernement de Porto-Novo vient d’annoncer le retrait d’ici novembre 2023 des troupes béninoises de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), officiellement pour renforcer la sécurité au Bénin.

La diplomatie béninoise a saisi le secrétariat général de l’ONU à New-York à travers une correspondance qui aurait été adressée depuis avril, présentant la situation sécuritaire qui prévaut ces derniers mois au nord du Bénin, pour justifier l’initiative de retrait de son contingent de la Minusma.

«Ces derniers temps, le Bénin est confronté à une situation sécuritaire inquiétante du fait des actes de terrorisme orchestrés à ses frontières nord par des hommes armés non identifiés. Face à cette situation, il est urgent que le Bénin déploie toutes les compétences humaines, matérielles et logistiques requises», affirme la lettre.

Concrètement, le retrait concerne deux unités, notamment une unité de police de 140 hommes à Kidal (nord du Mali) qui devrait quitter en novembre 2022, et un régiment d’infanterie de 250 militaires à Sénou, en périphérie de la capitale malienne Bamako, devant rentrer au Benin en novembre 2023.

Certains observateurs estiment que le retrait des troupes béninoises pourrait aussi être motivé par une démarche visant à échapper aux attaques des jihadistes qui sont contre la présence des troupes étrangères au Mali.

agenceafrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.