La Russie dénonce « la politique coloniale de la France au Mali »

Le ministre russe des affaires étrangères Sergei Lavrov a dénoncé vendredi ce qu’il a appelé « la mentalité coloniale » de la France et de l’Europe au Mali, en accueillant à Moscou son homologue malien Abdoullaye Diop.

Lavrov, lors d’une conférence de presse, a dit que « le mécontentement de la France à propos de la volonté des autorités maliennes de demander l’aide de forces de sécurité étrangères, n’est autre qu’une expression d’une mentalité coloniale dont les européens devaient se départir depuis longtemps. »

Le ministre russe a mis en garde contre le danger effectif au Mali de l’apparition de poches anarchiques où se déplacent en toute liberté des combattants appartenant à des groupes armés illégaux.

Il a réaffirmé que cette situation menaçait l’unité territoriale du pays, ce que la Russie avait dit à plusieurs reprises aux français.

Pour le ministre russe la volonté de la France d’imposer son comportement au Mali alors qu’elle peut communiquer avec lui « est inacceptable. »

Sergei Lavrov a réaffirmé la disponibilité de la Russie d’apporter à Bamako l’appui nécessaire pour augmenter ses capacités de combat des forces armées maliennes, notamment dans la formation des militaires et de la police.

Il a renouvelé l’engagement de Moscou à octroyer au Mali le blé et les engrais organiques, en plus des produits pétroliers, étant entendu que la Russie fait l’objet de sanctions pour son invasion de l’Ukraine, ce qui a affecté ses capacités à l’exportation et augmenté les craintes d’une crise alimentaire mondiale.

 

Source: saharamedias

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.