La France occupe le fauteuil de la présidence mensuelle du Conseil de sécurité de l’ONU

Le mandat de la Guinée Équatoriale arrivé à termes le 28 février dernier au Conseil de sécurité de l’ONU, la France a occupé ce fauteuil à partir du 1er mars dernier. Cette mutation dans la présidence mensuelle des Nations-Unies arrivent à une période où la communauté internationale reste confrontée à un défi immense. Néanmoins, la France se dit consciente  de toute la responsabilité qui lui incombe ainsi que de la charte des Nations-Unies qui est de maintenir la paix et la sécurité dans le monde.

Durant ce mandat, la France entend renouveler les mandats d’opérations de maintien de la paix, les « briefings » du Secrétariat général ou encore des débats ouverts, ainsi que par l’adoption de textes. La situation en Syrie, au Yémen, au Mali, dans le Sahel, au Soudan du Sud, en RDC, au Burundi, en Haïti et au Sahara Occidental continuera d’occuper la France durant ce mandat.

Le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, devra se rendre à New York du 28 mars au 2 avril pour marquer l’engagement de la France, en particulier sur les priorités suivantes : la lutte contre le financement du terrorisme ; le soutien actif au maintien de la paix, en particulier au Mali où la France est déterminée à lutter contre tous ceux qui entravent le retour de la paix ; la résolution des conflits et l’engagement pour la paix ; le respect du droit international humanitaire et en particulier le renforcement de la protection des personnels humanitaires et des personnels médicaux opérant en zones de conflits et la préservation de l’espace humanitaire ; L’environnement et le climat.

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *