INSÉCURITÉ GRANDISSANTE AU CENTRE : UN IMAM FROIDEMENT ASSASSINÉ À NIONO

L’insécurité demeure préoccupante au centre du pays   dans le cercle de Niono,   région de Ségou. Alors que l’embargo terroriste sur le village de Farabougou se poursuit depuis près d’un mois, ce sont d’autres localités de ce cercle qui ont connu ces dernières heures des incidents qui occasionnent des victimes.

« L’imam de N’Débougou a été tué le  lundi 2 novembre 2020. Quelques heures plus tôt, un commerçant adjoint de la victime (l’imam) avait également été assassiné  à Toridagako », selon un élu de la zone. Plusieurs responsables du cercle de Niono ont pu confirmer cet assassinat dont les circonstances demeurent floues à ce jour.

Cet assassinat suscite de vives tensions entre les communautés. Les chasseurs traditionnels dozos et communautés peules s’en renvoient la responsabilité   « sans preuve tangible », précise un autre élu de la zone.

Pour rappel, les dites localités ne sont situées qu’à une soixantaine de kilomètres du village de Farabougou, encerclé depuis près d’un mois par des djihadistes. Difficile de dire s’il faut établir un lien direct entre ces événements en cours dans cette partie de la région de Ségou.

Le mardi 3 novembre, (…)

KADOASSO I. 

Source: NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.