INSÉCURITÉ À MOPTI : LES CAMPS DES FAMA ATTAQUES A MONDORO ET BOULKESSI PAR DES TERRORISTES

Ce dimanche 24 janvier 2021, vers 03 heures du matin, des terroristes ont attaqué les camps des Forces Armées Maliennes (FAMa) à Boulkessy et Mondoro dans la région de Mopti. Une double attaque simultanée qui a causé des pertes de vie humaine de part et d’autre.

Selon nos recoupements, les terroristes ont mené une double attaque contre les camps des FAMa à Boulkessy et Mondoro.

« Venus en nombre par moto vers 03 heures du matin, les assaillants ont d’abord attaqué le camp de Boulkessy avant de parcourir 90 Km pour attaquer le camp de Mondoro », ont indiqué  nos sources sur place.

« Les Forces Armées Maliennes (FAMa) moralement requinquées ces derniers temps, se sont défendues jusqu’à poursuivre les assaillants jusque dans leurs derniers retranchements », selon nos sources.

Selon le communiqué de l’État-major de l’Armée malienne et des informations recueillies sur place, le bilan de ces accrochages fait état de quatre (04) soldats maliens tués et douze (12) blessés à Boulkessi ;  deux (02) soldats tués et six (06) blessés a Mondoro,  contre une trentaine de terroristes  abattus à Mondoro.

Dans leur fuite, une source locale affirme que « les assaillants ont abandonné leurs motos avant de disparaitre dans la forêt ». L’aviation a aussi joué un rôle déterminant dans cette attaque.

Bien qu’arrivé à 02 heures de retard (5 heures du matin), l’avion a permis de neutraliser quelques assaillants qui tentaient d’emporter un pickup de l’armée à Mondoro. Le Pickup et ainsi que son occupant ont été détruits par la frappe de l’avion.

Par ailleurs, nos sources jointes au téléphone dénotent une négligence   de nos Forces Armées. Car, « l’alerte de l’attaque leur aurait été donnée par les habitants sans prendre aucune disposition », a indiqué une source locale.

La situation a été maitrisée et les camps sont sous contrôle de nos Forces de Défense et de Sécurité (FDS).

LA FORCE FRANÇAISE BARKHANE EN APPUI AUX FAMA

Toujours selon le communiqué du chef d’état-major Général des armées Maliennes, c’est aussi grâce « une coordination efficace entre les FAMA et les forces françaises Barkhane que les assaillants ont été mis en déroute ».

Selon le communiqué des l’Etat Major des armées français, « Moins d’une heure après l’alerte donnée par les FAMa, la force Barkhane a déclenché une patrouille d’hélicoptères Tigre qui s’est rendue sur place afin d’appuyer les FAMa. En parallèle, une patrouille de Mirage 2000 a survolé les deux emprises.

Rapidement, les Tigre ont engagé le combat sur une colonne ennemie à Boulikessi, neutralisant une dizaine de GAT à motos.

Au petit matin, l’ennemi s’étant débandé, Barkhane a déclenché une évacuation médicale au profit des blessés FAMa de Boulikessi, appuyée par un Tigre ».

Demba KONTÉ

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *