Hollande met la moitié de son chèque de 150 000 dollars à la disposition des femmes et des enfants affectés par la crise

Le Réseau Paix et Sécurité des Femmes de l’Espace CEDEAO (REPSFECO/Mali) a lancé, samedi dernier, les activités du «don François Hollande». La cérémonie s’est déroulée en présence du premier conseiller de l’Ambassade de France, Emmanuel Farcot, de la coordinatrice du RESPFESCO/Mali et des représentantes des associations et ONG membres du réseau.

François Hollande PRESDENT FRANçAIS

Lauréat du prix Felix-Houphouët-Boigny 2013, pour son engagement en faveur de la paix et la sécurité dans le monde, le Président de la République française, François Hollande, a reçu le 5 juin 2013, au siège de l’UNESCO, des mains du président du jury de ce prix, un chèque de 150 000 dollars US, une médaille en or et un diplôme de la paix.

Aussitôt, le lauréat  décide d’offrir, gracieusement, la moitié de cette somme aux associations féminines du Mali. Et l’autre moitié, à une ONG française qui s’occupe des veuves et des blessés de guerre. Ce jour- là, François Hollande a rappelé, qu’au cours de sa vite au Mali,  qu’il a été séduit par le dynamisme  des femmes maliennes dans la défense des droits de l’homme, particulièrement ceux des femmes et des enfants.

Chose promise, chose due. Car le 20 septembre 2013, le REPSFECO/ Mali a reçu, du président français, un chèque de 56 550 euros, soit un peu de plus de 37 millions CFA.  Cette somme, à en croire la coordinatrice du Réseau,  servira à organiser des activités en faveur des femmes et des enfants les plus nécessiteux des régions du nord du Mali.

C’est le 11 Janvier 2014, date anniversaire de l’intervention française au Mali, qui a été choisie par les femmes du Mali pour lancer, officiellement les activités du ‘’don François Hollande’’. Une Façon pour elles de dire merci à la France et au généreux donateur.

La coordinatrice du RESPFECO a indiqué que ce don sera reparti de façon  judicieuse entre toutes femmes et affectées par la crise. D’ores et déjà, des représentants du REPSFECO sont sur le terrain pour recenser les préoccupations des femmes qui doivent bénéficier de ce don.

Les responsables du REPSFECO/Mali, par la voix de leur coordinatrice,  ont réitéré leur remerciement à François hollande pour son geste humanitaire. Et pour son engagement en faveur de la paix au Mali. Elles demandent à François Hollande de s’impliquer davantage pour la résolution effective de la crise de la crise malienne, notamment le problème de Kidal.

Abou Berthé

SOURCE: Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.