FRAPPE AÉRIENNE DE BARKHANE A ANSONGO *BILAN : 05 TERRORISTES TUÉS DANS L’OPÉRATION MENÉE DANS LA COMMUNE DE OUATAGOUNA *UN DÉSERTEUR DU MOC FIGURE PARMI LES VICTIMES

Les forces françaises de l’opération Barkhane ont mené avec succès une opération aérienne dans le nord-Mali. D’après les informations, un groupe de djihadistes dans une pirogue a été la cible d’une frappe menée par Barkhane dans la commune de Ouatagouna, dans le cercle d’Ansongo secteur de FAFA.

 

Le bilan serait de cinq morts. Il s’agit de quatre (04) terroristes tués ainsi que le conducteur de la pirogue. Les victimes sont Abdallah Diallo qui opérait dans le secteur de Haoussa ainsi que  ses adjoints :Imarou Diallo déserteur du MOC, Djiby Zeidy Diallo et Souley Oumarou Diallo qui a commandité l’attaque de FAFA dans le Gourma qui avait fait 9 morts dans les rangs du groupe d’autodéfense du village en février 2020. Longtemps des membres des groupes djihadistes opèrent dans cette partie du pays.

Ils entretiennent une insécurité dans toute la région et croisent le fer avec les groupes d’autodéfense. Les forces françaises qui viennent de frapper dans cette zone agissent à la fois au centre et dans le nord du pays. Des opérations au centre ont permis de neutraliser plusieurs terroristes notamment à Douentza ou une des frappes de Barkhane continue de susciter une vive polémique. Pour certains, il s’agit d’une bavure quand les français soutiennent qu’il s’agit d’un groupe de terroristes frappés à Bounti.

LAYA DIARRA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.