France au Mali: le Drian rappelé à l’ordre

La France et les Européens, engagés militairement dans la lutte anti-jihadiste au Mali, veulent rester “mais pas à n’importe quel prix”, a déclaré vendredi dernier le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, à l’issue d’une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Brest (ouest de la France). “Si nous sommes au Mali, nous y restons, mais pas dans n’importe quelles conditions”, a-t-il répété, alors que la tension est à son comble entre le gouvernement de transition au Mali et l’Union européenne, qui prépare, dans le sillage des pays ouest africains, des sanctions contre les militaires maliens ayant repoussé les élections et la transition de plusieurs années.

Mais, il n’en fallait pas plus pour qu’il soit rapidement rappelé à l’ordre par les internautes. Pour ces derniers, la France a décidé unilatéralement de partir du Mali et ne peut décider de revenir qu’avec l’accord des Maliens. « Combien de fois vous voulez qu’on vous dise que la France et l’Union Européenne sont désormais persona non grata au Mali ?», peut-on lire dans l’un des commentaires.  C’est le débat de votre Facebookan du jour.

Nze Michel-Philippe : pas besoin d’avoir fait Harvard pour savoir ce que veulent les Occidentaux au Mali. Ce verrou malien. La France qui en a la garde au nom de ses alliés ne peut se permettre de le perdre au profit de la Russie. A présent qu’ils ont usés d’à peu près tout, il leur reste la guerre.

Ouedraogo Harouna : le bilan est déjà en 7 mois à cause de leur attachement au Mali, la France et ses vendus apatrides ne dort plus et la CEDEAO a fait le reste du job aujourd’hui les vrais fils et filles yerewolo du Mali sont unis à jamais.

Cheick Abdoul Tamba Sylla : Le Drian, CEDEAO, UEMOA, Conseil de Sécurité vous avez tout tenté échec et maintenant UE ne peut rien faire. Le Mali est-il l’héritage de la France ? Vous avez intérêt à mettre la balle à terre sinon vous allez perdre toute l’Afrique.

Babisko Babisko : Combien de fois vous voulez qu’on vous dise que la France et l’Union Européenne sont désormais non grata au Mali ?

Bêçon Fily Camara : est-ce toi tu n’es pas en retard pour tenir ce propos ? À n’importe quel prix, c’est votre affaire là-bas, à moindre coût, c’est votre affaire, le Mali a pris son destin en main. On ne veut plus votre coopération, nous sommes libres de coopérer avec n’importe quel pays qui fait notre affaire. L’Accord de défense sera signé avec un pays sérieux, pas la France.

Vous faites honte au monde, vous avez perdu la guerre et le Mali même. Allez y chercher un autre pays de la CEDEAO et le traiter comme sujet de dissertation. Le Mali ne sera plus votre sujet à traiter ou à débattre dans vos débats bidon de géopolitique. Allez-vous-en ? Des menteurs et colmaters qui sucent le sang des africains.

Kolade Oseayo Olurotimi : le monde entier a tout compris sur les rôles très sales et ignobles que la France est en train de jouer au Mali. C’est fini ! Chaque chose à son temps. Rentrés chez vous.

Fousseyni Jumo Diabate : ils ont encore changé le langage wa ? Ils ont dit qu’ils ne peuvent pas rester avec les Russes, maintenant ils changent de pied de danse. Allons seulement !

Siaka Coulibaly : M. le truand, Sacher que ton pays est vomi de partout. Faites attention sinon les enfants vont vous chasser comme des margouillats. Conseil d’un sage malien.

Gerard Sinzinkayo : pourquoi rester ? Il faut qu’ils en aillent tous chez eux. Que cherchent-ils en Afrique ? Ils financent les terroristes et ils veulent aussi venir combattre le terrorisme ? On a compris leur système politique. Ouvrez les yeux vous autorités africaines. Le respect du continent africain par les étrangers et surtout les européens sera possible lorsque les présidents africains deviennent moralement mûrs et refusent d’être instrumentalisés. Il faut qu’ils prennent tous la voie de Kadhafi, de SANKARA, Assimi Goita,…sans avoir peur d’être tués par les occidentaux.

Adama Traoré : à quoi avez-vous servi pour le Mali ? Vous êtes venus pour combattre les terroristes et par faiblesse vous demandez des élections qui vont conduire le pays à un autre coup d’Etat. Maintenant allez-vous en, nous avons notre propre moyen de les combattre.

Patient LUCAS : quel est leur prix alors ? Le départ des russes ? Ils ne sont pas obligés d’y rester. Depuis une décennie de présence, résultats mitigés. Les russes à peine 3 semaines de présence, résultats concrets. Qui préféreriez-vous Le Drian ? Étonné même est étonné.

Diany zegué :  ils doivent aller. Là, les résultats seront très clairs pour tout le monde, point de succès à tricher quelque part. Dialogue de sourd ou quoi ? On est noté ou on se note ? Vous avez été insignifiant pour tous les maîtres impartiaux.

Nze Michel-Philippe : mais qui les force à rester ? C’est quand même incroyable ! Il faut que la Transition éclaire les Maliens sur ce point au risque de brouiller son discours et sa posture pro-souveraineté.

Saifon Djalloh :  si et seulement si les Maliens le décident ! Ils ont pris l’habitude de décider tout pour leurs esclaves. Ça suffit maintenant. Il est temps d’abroger ces soi-disant accords de coopération franco-africains avec lesquels ils se sont accordés tous les droits sur leurs Subsahariens !

INFO-MATIN

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.