Fin de formation des officiers maliens sur la gestion des munitions

Le Service de Lutte Anti-mines des Nations Unies (UNMAS) a remis hier jeudi 12 décembre aux officiers maliens des attestations à l’issue d’une formation en gestion des munitions.

soldat armée malienne gestion munitions

La cérémonie de remise des attestations de formation des chefs de dépôt s’est déroulée dans l’enceinte de l’Etat-major général des armées. Cette formation s’inscrit dans la dynamique de restructuration des Forces de Défense et de Sécurité du Mali (FDSM), initiée par le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants.

En collaboration avec les autorités, UNMAS avec l’assistance de la Fondation Suisse de Déminage a mis en place deux modules de formation, l’un pour les magasiniers et l’autre pour les chefs de dépôt. Entre septembre et décembre de cette année, 57 éléments des FDSM ont réussi les épreuves du module magasinier. Parmi eux, 22 officiers ont été sélectionnés pour suivre le module chef de dépôt. Ils seront responsables de la sécurité et de la sûreté des dépôts dont ils auront la charge.

Facteur primordial dans la sécurisation du pays

En cette période de post-conflit, la gestion efficace des stocks nationaux d’armes et de munition est un facteur primordial dans la sécurisation du pays, dans la lutte contre la prolifération des armes et aussi dans la protection des personnels travaillant à proximité des casernes et des populations riveraines des sites de stockage d’armes.

D’après le responsable du Service Anti-mines des Nations Unies au Mali, Charles FRISBY, il est rare de voir un tel appui de la part des autorités nationales. « Sans votre collaboration pleine et entière ce projet de gestion et de sécurisation des stocks n’aurait pas pu voir le jour et rencontrer le succès auquel nous assistons, nous sommes conscients de la tâche à accomplir et nous sommes confiants dans l’avenir de notre projet commun », a-t-il dit.

A partir de janvier 2014, UNMAS compte poursuivre les formations et couvrir l’ensemble du spectre des activités relatives à la gestion des stocks, à savoir la réhabilitation d’infrastructures, la mise en place de sites de stockage temporaire, la destruction des munitions obsolètes présentant un danger immédiat pour la sécurité humaine.

Rappelons que UNMAS intervient dans les domaines de la formation, de l’évaluation de sites d’armes et de munition, dans la construction et la réhabilitation des dépôts d’armes et de munitions.

Augustin K. FODOU

Source: Journal du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *