Feu roue : Mali trahit par certains pays amis

Les Pays-Bas et certains pays supposés amis du Mali (Russie, Suisse, Angleterre), s’apprêtent à ouvrir des représentations diplomatiques de l’Azawad sur leurs territoires respectifs, selon des sources concordantes.

ambassade consulat diplomatie mnla azawad touareg bandits armee hollande pays bas france suisse

Les locaux de la nouvelle ambassade de l’Azawad en Hollande seront inaugurés, ce mardi 9 septembre à Amsterdam. Décidément, à quoi joue ces pays qui clament Urbi et orbi et du bout des lèvres que le Mali ne sera pas divisé et que la souveraineté de l’Etat malien doit s’exercer sur l’ensemble du territoire hérité de la colonisation. Si la Suisse et les Pays-Bas n’ont fait aucun mystère sur leurs soutiens aux groupes séparatistes maliens, les cas de la Russie et l’Angleterre qui veulent maintenant évoluer à visage découvert paraissent comme une demie surprise.

 

Feu orange :

Ces somnifères qui augmentent le risque d’Alzheimer

L’utilisation à long terme de certains somnifères ou médicaments contre l’anxiété de la famille des benzodiazépines pourrait augmenter sensiblement le risque de développer une maladie d’Alzheimer, selon une étude franco-canadienne publiée mercredi. Pendant six ans, les chercheurs ont étudié 1.796 cas d’Alzheimer répertoriés dans un programme d’assurance médicale canadien et les ont comparés à plus de 7.000 personnes en bonne santé, de même âge et de même sexe. Dans l’étude publiée sur le site du British Medical Journal thebmj.com, ils ont montré que la prise de benzodiazépines durant plus de trois mois était associée à un risque accru d’Alzheimer pouvant atteindre 51%. L’association était notamment liée à la durée d’exposition et était plus importante en cas d’utilisation de benzodiazépines…

 

Feu vert :

Plus un homme est beau, moins il est fertile

La beauté ne serait pas le gage d’une bonne fertilité, selon les résultats d’une étude publiée dans le Journal of Evolutionary Biology. En effet, d’après eux, les hommes beaux ont un sperme de moins bonne qualité. Les femmes sont confrontées à un dilemme complexe. Elles doivent choisir entre un homme beau et un homme fertile. Car, les deux ne seraient pas possible, selon une étude scientifique internationale. Une équipe internationale de chercheurs a voulu comprendre s’il existait des critères physiques qui permettaient de sélectionner un partenaire fertile. Les chercheurs de l’Université de Valence (Espagne) ont choisi 50 étudiants de type caucasien. Pour évaluer leur beauté et ce qu’ils dégageaient, ils ont demandé à des hommes et des femmes hétérosexuels de classer les photos de ces volontaires. Les femmes devaient évaluer quel homme leur semblait le mieux pour se projeter dans une vie de couple à long terme.

 

La Rédaction

SOURCE: Le Témoin  du   15 sept 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.