Face à la terreur : Les autorités maliennes n’ont pas plié / Pour une fois les autorités de Bamako ont fait preuve de fermeté

Aussitôt l’information tombée, le président malien El Hadj Ibrahim Keita depuis le Tchad où , il assistait au sommet du G5 sahel a tenu un message de fermeté à l’endroit des terroristes . Pour montrer sa détermination il a écourté sa visite pour rentrer à Bamako. Aussitôt il s’est rendu à l’hôtel, puis au chevet des blessés. Pour faire face à cette dure épreuve, il a porté son manteau de commandent en chef des armés. Bien avant son arrivée son ministre de la protection civile et de la sécurité intérieure le Colonel Major Salif Traoré n’a pas fermé l’œil un seul instant.

ibrahim boubacar keita rpm ibk SEBENIKORO EPOUSE

A, l’égard de la presse il a fait montre d’une disponibilité sans faille.   A 11h 45, il anime un premier  point de presse. A, moins de 48 heures il a animé deux points de presse et une conférence de presse. Durant toute la journée du vendredi, il faisait la navette entre l’hôtel Radisson, le ministère de la sécurité et le pavillon des sports pour veiller sur l’Etat mental des ex otages durement éprouvé par un spectacle macabre auquel ils n’ont jamais assisté.

Le président de la République n’a pas usé de la langue de bois  pour condamner dans les termes les plus dures cette prise d’otage : « mes chers compatriotes, très chers compatriotes. Nous voici encore une fois dans une épreuve particulièrement douloureuse. Ce jour à 7 h du matin en commune IV du District  de Bamako, nos concitoyens  ont été surpris par des crépitements d’armes automatiques, en provenance de l’hôtel Radisson Blu situé dans ce secteur » a-t-il laissé entendre.

Et, lui d’ajouter : «   rapidement, très rapidement nos vaillantes forces  de sécurités se sont rendus sur les lieux ». Cet hommage du chef de l’Etat à l’endroit des forces de défense et de securité est mérité. Si, cette prise d’otage va changer la cour des choses il n’en demeure pas moins, elle a permis aux forces armées maliennes reconstituées de faire acte d d’une bravoure.

Ces forces a poursuivi le président : « tout au long  de la journée, nos forces Police, Gendarmerie, Garde nationale au prix de la vie de chacun de leurs éléments, avec courage, abnégation, discipline et professionnalisme remarquable ont réussi  à réduire  patiemment et à neutraliser définitivement ces illuminés d’un autre temps ». Cet hommage nos vaillants soldats l’ont mérité car avec peu de moyens, ils ont gagné la guerre contre la terreur.

Au cours du conseil extraordinaire qu’il a présidé,  l’Etat d’urgence a été décrété ainsi que trois jours de deuil national. Mais à présent c’est l’identité des assaillants qui posent problèmes et ceux qui ont commandité la prise d’otage.   Les deux preneurs d’otage ont tous été neutralisés. Mais selon le pseudo djihadistes   Amadoun Kouffa les trois terroristes qui courent toujours entreprendront d’autres actions plus dures contre Bamako.

Badou S. Koba

Source: Le Carrefour

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *