Eucap Sahel Mali : Une nouvelle mission de l’UE pour renforcer les services de sécurité

L’Union Européenne a lancé, le jeudi dernier, sa nouvelle mission d’appui aux forces de sécurité intérieures du Mali dénommée EUCAP Sahel Mali. Qui ambitionne de moderniser les forces de sécurité maliennes par le conseil et la formation. La gendarmerie, la garde et la police nationales sont les principales bénéficiaires de cette formation qui s’étalera sur 2 ans.

 Richard Zink maria espinosa conference ue

L’Union européenne est déterminée à soutenir des initiatives visant à promouvoir l’enracinement de la démocratie et des principes de l’Etat de droit au Mali. Suite à la crise que traverse notre pays, elle poursuit son accompagnement par le lancement d’une mission destinée à moderniser et à renforcer les forces de sécurité intérieures du Mali dénommée EUCAP Sahel Mali. La nouvelle mission a été présentée lors d’une conférence de presse animée par le chef de la nouvelle mission EUCAP Sahel Mali, Albrecht Conze, en présence de l’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, Richard Zink. Le but de la mission est de renforcer les actions de soutien de l’Union européenne aux forces de sécurité intérieure maliennes.

EUCAP Sahel Mali vise à aider les autorités civiles maliennes à exercer leur souveraineté sur l’intégralité du territoire. La mission assistera et conseillera les forces de sécurité intérieure dans la perspective d’améliorer leur efficacité opérationnelle ; de rétablir leurs chaines hiérarchiques respectives ; de renforcer le rôle des autorités administratives et judiciaires en matière de direction et de contrôle de leurs mission ; de faciliter leur redéploiement au Nord du pays.

Le Gouvernement du Mali a invité cette équipe formée de spécialistes des fonctions de police, de gendarmerie et de garde nationale pour définir conjointement le contenu d’une multitude d’activités de formation et de conseil. Celles-ci devraient contribuer à la mise en place d’un secteur de sécurité intérieure modernisé capable de participer à la stabilisation du pays de manière durable.

Pour le chef de la Délégation de l’Union Européenne, Richard Zink, le lancement d’EUCAP Sahel Mali est un signal fort de l’Union Européenne « qui veut tout faire pour que le Mali sorte de la crise qu’elle traverse depuis 2012 ».

Le chef de la mission, Albrecht Conze, explique que la crise malienne fut une préoccupation de tous les amis du Mali. C’est pourquoi, l’Union Européenne a essayé de relever les défis à plusieurs niveaux. Elle renforce ainsi son dispositif d’appui à notre pays. L’EUCAP Sahel Mali rejoint l’EUTM (chargée de renforcer les forces armées maliennes), la Minusma (pour rétablir la paix et la sécurité) pendant que la délégation s’occupe des questions politiques et de développement.

M. Conze, qui conduisait la mission préparatoire, a rencontré le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sada Samaké ; le ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Me Mohamed Ali Bathily ; le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et le point focal de la réforme du secteur de la sécurité.

C’est en avril dernier que l’UE a décidé de créer une mission européenne d’appui aux forces de sécurité intérieures du Mali (EUCAP Sahel Mali). Albrecht Conze est le chef de la mission. Il a pris ses fonctions en juin 2014.

Diplomate allemand, M. Conze a fait des études de droit et de sciences politiques aux Universités de Fribourg (Allemagne), Heidelberg, Genève et Cambridge. Il est même Doctor iuris de l’Université de Fribourg avant d’entamer sa carrière diplomatique. Albrecht Conze a servi à Hong Kong, Pékin, Vienne, Varsovie, Tunis, Khartoum et Moscou. Il a aussi travaillé aux Nations unies pour des missions de maintien de la paix.

Idrissa Maïga

SOURCE: L’Aube  du
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.