En un mot : Iyad Ag Ghaly a bien écrit à l’imam Dicko

C’est la confirmation donnée par un membre du bureau exécutif du Haut conseil islamique du Mali à nos confrères du site mauritanien Alakhbar. Cheikh Mahmoud Kouma a déclaré dimanche à Nouakchott où il participait à la 2e Rencontre internationale de soutien à la mosquée d’Al-Aqsa que le groupe Ançar Eddine “a adressé une lettre  au président du Haut conseil islamique du Mali, Mahmoud Dicko en septembre dernier annonçant un ‘cessez-le-feu’”.

iyad-ag-ghali-ansar-dine-imam-mahamoud-dicko-haut-conseil-islamique-hci

Cette déclaration relance le débat sur la fameuse correspondance révélée par le président du HCI, mais démenti par l’organisation dirigée par le chef jihadiste malien Iyad Ag Ghaly que les sources onusiennes déclarent “malade et affaibli”. On dit aussi qu’il ne contrôle plus tous ses hommes.  Mieux, les mêmes sources ajoutent que “le gouvernement ne serait pas hostile à engager des négociations avec lui”.

Pourquoi cette volte-face ?  Allez savoir !

DAK

Source : l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *