Emmanuel Macron se perd dans ses élucubrations

Au Mali il dit: « La France ne resterait pas aux côtés d’un pays où il n’y a plus de légitimité démocratique ni de transition ».
Au Tchad il dit: « Nous venons au secours et en soutien d’un État souverain pour qu’il ne soit pas déstabilisé ou envahi par des groupements rebelles et armés. Mais nous demandons la transition et l’inclusivité politique »
Quelle différence y-a-il entre les rebelles tchadiens et les rebelles maliens de Kidal ?
Quelle différence y-a-t-il entre la prise du pouvoir du fils Deby et d’Assimi Goita ?
Source: Bamada.net
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.