Edito: IBK le dernier virage à ne pas rater

Ces derniers temps le président  semble se ressaisir. Après les infrastructures routières, il vient de poser la première pierre du tout nouveau marché rose de Bamako pour un montant de plus de 37milliards de nos francs.  Pas plus tard que la semaine dernière il a réceptionné 9 appareils de combat parmi lesquels des hélicoptères capable de détruire une colonne entière en 5 minutes.

ibk ibrahim boubacar keita president malien ecole militaire inter armee malienne koulikoro soldat troupe drapeau

Mais s’il veut réellement briguer un second mandat il a tout intérêt à se débarrasser de certains responsables qui ont fortement contribué à écorner son image. Sur le front diplomatique il a fait bouger les lignes. Il est parvenu à convaincre les chefs d’Etats du G5 Sahel à se rendre à l’assemblée générale des Nations Unies  pour convaincre les donateurs de mettre la main à la poche.

Cette offensive diplomatique est entrain de porter ses fruits. Celui qui fut professeur au lycée  Janson de Sailly, qui a enseigné à l’université Paris Tolbillac peut avoir la confiance du peuple. Mais  il ya un prix  à payer le départ de certains membres du gouvernement, le retour de la paix dans le centre et dans le nord du pays, une lutte impitoyable contre la corruption.

Badou S. Koba        

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.