Dissolution du CNSP : les autorités maliennes s’acquittent de leur devoir

Samedi 23 janvier 2021 s’est tenue, par visioconférence, la 58e session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Plusieurs recommandations ont été formulées à cette occasion aux autorités maliennes de transition pour la réussite de cette période.

Installée depuis quatre mois, l’équipe de la transition peine à rassembler les Maliens autour de l’essentiel. Peu après la visite de son Médiateur, Goodluck Jonathan au Mali, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a tenu sa 58e session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement, samedi 23 janvier 2021. Soucieuse de la réussite de la transition au Mali, la CEDEAO se réjouit du maintien du dialogue entre les acteurs maliens pour une transition réussie dans les délais convenus.

La mise en place des organes de la transition et la nomination de tous les responsables des différents organes, notamment le Président de la transition, le Vice-président, le Premier ministre et le Président du Conseil National de la Transition (CNT) sont des faits qui ont réussi l’appréciation de l’institution ouest-africaine.

Le Mali rappelé à ses engagements                                        

Pour une transition réussie, les Autorités maliennes invitées à « conduire une transition apaisée. » La Cédéao invite également le Gouvernement de la transition à « élaborer et diffuser une Feuille de route assortie d’un plan d’action et d’un calendrier d’exécution, de manière à veiller au respect du calendrier de transition défini par la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO. »

Au cours de cette conférence, les chefs d’État de la Cédéao ont exigé la dissolution officielle du Conseil National pour le Salut du Peuple (CNSP). Une dissolution qui a été faite le 18 janvier dernier. Rappelons que la Charte de la Transition stipulait que « le CNSP est dissous après la mise en place des organes de transition ».

Bakary Fomba

Source: Phileingora

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.