Des troupes de l’UEMOA bientôt déployées au Mali, au Niger et au Burkina Faso

Les chefs militaires de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) se réuniront le 11 novembre prochain, à Abidjan, en Côte-d’Ivoire. Objectif : déployer des troupes au Mali, au Niger et au Burkina Faso pour soutenir ces pays dans leur lutte contre le terrorisme.


« A cette réunion, les chefs militaires ouest-africains monteront des opérations conjointes, qui feront intervenir des bataillons sénégalais, ivoirien et autres au Mali, au Niger et au Burkina Faso », explique Ahmed Bakayoko, ministre ivoirien de la Défense. C’était, à la faveur d’un point de presse sur l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT), qui devrait ouvrir ses portes dans la capitale ivoirienne.
Pour Ahmed Bakayoko, le déploiement des bataillons de l’UEMOA au Mali, au Niger et au Burkina Faso est une « urgence ».
Elles seront prêtes, a-t-il ajouté, au plus tard la fin de cette année. Ou, à tout le moins, au début de 2020.
« Nous voulons déterminer des zones, comme la zone des trois frontières (Mali, Niger, Burkina Faso) où, nous allons faire des manœuvres conjointes. Cette présence solidaire va nous permettre de réduire l’espace des terroristes et permettre, aussi, aux armées du Mali, du Niger et du Burkina Faso, en proie aux attaques terroristes, de souffler un peu », a-t-il conclu.
Oumar Babi

Source: Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *