Coulisses de l’Assemblée nationale : « Allons jusqu’à Dakar demander ‘’pardon’’ à ATT !»

« Réconciliation, si vous le dites franchement, allons jusqu’à Dakar demander pardon ATT à qui, nous sommes maintenant tous unanimes que l’histoire a point par point donné raison ! ». Parole d’un élu du peuple et ce n’est pas n’importe lequel (allusion à ses accointances avec le pouvoir exécutif). Ce n’est non plus n’importe où.

 Président Layidou Ton visite dakar amadou toumani toure att

Sortant de la grande salle Modibo Keita de l’Assemblée nationale, ce député du parti-Etat, RPM, non moins élu dans la commune II du district de Bamako la capitale, répondait vivement à ses collègues députés du même parti. Lesquels collègues dans une conversation entamée dans la salle, autour de la réconciliation, continuaient de prononcer « réconciliation nationale! Réconciliation nationale.» En réaction, au balcon, avant d’entrer dans son bureau en face, l’honorable, très proche de la Présidence de la République, s’arrête, regarde le public (passants, courtiers, et autres) et dit à ses collègues : « Réconciliation , si vous le dites franchement, allons jusqu’à Dakar demander pardon ATT à qui, nous sommes maintenant tous unanimes que l’histoire a point par point donné raison ! ».

Et alors, l’honorable dont nous taisons le nom, connu comme très très proche de Koulouba, notamment du fiston national, faisait-il allusion à la supposée « haute trahison » pour laquelle son régime s’active pour poursuivre l’ancien Président ? Ce quinquagénaire homme d’affaires, barbus au teint claire, osera-t-il reprendre sa proposition devant Ladji Bourama? En tout cas les députés RPM sur place n’ont pipé mot après un tel aveu venant d’un de leur.

IMT

SOURCE: La Révélation  du   5 sept 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.