Centre du Mali : Crise socio-sécuritaire tous azimuts

Le Centre du Mali est le théâtre d’affrontements intercommunautaires entre Dogons et  Peuls. Une situation qui trouble le sommeil des hautes autorités.

 Dimanche passé, les villages de Saberè, Yorou et Poundourou, dans le cercle de Koro, ont été simultanément attaqué par des hommes armés non identifiés.  Les attaques sont survenues aux environs de 16 h et les villages sont restés sous les feux jusqu’à 21 h. Selon les sources locales le bilan est très lourd et certains évoquent de nombreux dégâts matériels.

Ces attaques sont survenues 24 h après une entrevue entre le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et le collectif des députés de la région de Mopti. La sécurité du Centre, la protection des populations, le redéploiement de l’Etat, la situation alimentaire étaient les sujets évoqués.

La rencontre avait pour but d’associer, voire impliquer les acteurs sociaux et politiques des localités concernées dans la recherche d’une solution durable pour un retour rapide de l’apaisement social. Les députés ont invité le gouvernement à prendre des mesures appropriées pour éviter l’embrasement.

L’avènement du Front de libération du Macina, un groupe terroriste composé essentiellement de Peuls a suscité l’amalgame. Plusieurs circonscriptions n’ont plus de trace de l’administration depuis plus de 2 ans. Certains parlementaires ne peuvent rejoindre leur base. La restitution parlementaire est devenue un casse-tête chinois.

 

Atiya-Coulibaly, Stagiaire

 

Source: Le Point

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *