Campement -restaurant de Hombori : Le gérant kidnappé depuis deux semaines !

Originaire de Mahina, Koly Sissoko, c’est son nom, a été kidnappé par des terroristes le soir du 26 mars à 19 h, en présence de son épouse impuissante. Son cas mérite l’attention des autorités maliennes.

 

Hombori, la belle Cité de Balobo Maiga et de ses descendants du mont du même nom, haut de 1.150 m, est le théâtre d’opérations terroristes depuis 2012. Assassinats, enlèvements, occupations de territoire ont marqué Hombori, déserté depuis lors par l’administration civile et militaire.

Le jeudi 26 mars 2020, les terroristes ont envahi le campement-restaurant de la cité où ils ont enlevé le gérant des lieux, Koly Sissoko, après un interrogatoire sur son rapport avec l’islam.

Koly Sissoko est originaire de Mahina, en 1ère région. En compagnie de sa famille, il s’est attaché à Hombori depuis les années 80-90. Et, grâce à lui, voyageurs et touristes allant ou revenant de Gao à 260 km, avaient trouvé une escale où gîte et couvert étaient d’excellente facture. L’économie locale s’en était embellie.

Le campement de Hombori restaurant de Koly, le marché hebdomadaire du mardi avec les voisins burkinabé, avaient fait de ce lieu un endroit fort agréable pour l’hospitalité et les affaires. Mais hélas !

Le soir du 26 mars à 19 h, sa femme a assisté, impuissante à son kidnapping, un de plus et certainement pas le dernier.

Aucune nouvelle depuis. Il en est malheureusement de même de Soumaïla Cissé, Président du parti URD et nouvellement élu député au premier tour des élections législatives dans la circonscription électorale de Niafunké.

Koly est un citoyen malien qui mérite l’attention de l’État du Mali.

Correspondance particulière de Nouhoun Keïta

Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *