Attentat en plein cœur de Bamako : Le prolongement de l’attaque contre des gendarmes ?

Vendredi dernier, la Terrasse, le restaurant VIP de la rue Princesse du quartier Hippodrome a été le théâtre d’une attaque terroriste, peu après minuit. Deux individus lourdement armés, y on fait irruption, ouvrant le feu sur les personnes qui s’y trouvaient.

hotel terrasse restaurant chambre maquis boite attentat terroriste fusillade enqueteur agent securite

Cinq(5) morts, dont un français, un belge et trois maliens et une dizaine de blessés. Au moment où nous bouclons la présente édition,
deux personnes supposées liées à l’affaire avaient été arrêtés mais finalement relâchés.  Cette attaque terroriste ici à Bamako, pourrait
s’expliquer, lorsqu’on sait qu’au moment où se perpétrait le drame, des hauts responsables de la sécurité malienne de retour d’un site
d’orpaillage où, ils se seraient rendus pour des enquêtes, un convoi de gendarmes a essuyé des tirs sur un terrain ombrageux, sans virage.
Mieux, des armes de guerre, des exemplaires de Coran et des chapelets aussi, ont été récupérés à Samanko, près d’un centre d’entrainement des forces commandos. Cette attaque terroriste condamnée un peu partout à travers le monde, est intervenue dans la veine de la signature des accords d’Alger qui, n’ont pas concerné la CMA (Coordination des Mouvements de l’Azawad), avec en tête, le MNLA. Cette attaque illustrerait- elle, le mécontentement de ces bandits armés ? Possible, lorsqu’on sait, que le MNLA, ce n’est un secret pour personne, a toujours été mêlé dans des actes terroristes notamment dans lesrégions du nord – Mali. Aux dernières nouvelles le mouvement El Mourabitoune de Bel Moctar a revendiqué l’attaque terroriste.

Sory de Motti

Source: La Nouvelle Patrie

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.