Attaques simultanées des terroristes à Teninkou, Diondiori et Youwarou : 2 enfants tués, 3 petits ruminants tués et des graves dommages sur les maisons touchées

Les groupes armés terroristes se sont manifestés de nouveau en mettant en œuvre trois attaques de façon simultanée dans les localités de Teninkou, Diondiori et Youwarou. Selon un communiqué véhiculé le 9 mai 2022 par la Direction de l’information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA), l’on dénombre un bilan de trois (3) morts dont 02 enfants.

L’Etat-major Général des Armées informe l’opinion que les terroristes de la Katiba du Macina, dans leurs tentatives désespérées, continuent leurs sinistres actions contre les populations.

Ainsi, le 09 mai 2022 vers 05h00, des tirs d’obus de mortiers de 82 mm des groupes terroristes ont visé simultanément les localités de Teninkou et Diondiori. A l’issue des missions de localisation et de ratissage sur les zones de provenance des tirs, de même que l’évaluation sur les points d’impact, les FAMa ont enregistré le bilan suivant : 02 obus comptabilisés, tirés à partir du Nord de la localité de Diafarabé et ayant raté leurs cibles, pas de victime ; les tirs de contre batteries des FAMa ont détruit le pas de tirs ennemi avec le bilan d’un terroriste blessé, interpellé et pris en charge au niveau du CSCOM de la localité avant sa mise à disposition à la prévôté.

Dans la localité de Diondiori, 10 obus comptabilisés, tirés à partir de la rive droite opposée, dont 03 ont atteint la localité, tentatives de destruction du réseau GSM, 02 enfants tués : Ousmane Bah 07 ans et Mariam Bah 04 ans ; 04 civils blessés : Amadou Tamboura 62 ans, Dioukourou Traoré 34 ans, Boubou Tamboura 10 ans et Mobo Tamboura 08 ans ; 03 petits ruminants tués ; des graves dommages sur les maisonstouchées.
Ces attaques étaient clairement dirigées contre les populations civiles caractérisant ainsi la cruauté des groupes terroristes.

Ce 09 mai 2022 également vers 06 h 30, malgré les tirs de sommation, un suspect s’étant aventuré dans le périmètre de sécurité du camp de Youwarou, n’a pas rebroussé chemin et a été pris pour cible par la sentinelle. Les dispositions sont en cours pour des enquêtes de la gendarmerie en vue de déterminer les conditions de sa mort. L’Etat-major Général des Armées présente ses condoléances aux familles des civils décédés et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Par ailleurs, l’Etat-major Général des Armées rappelle que le respect des Droits de l’Homme (DH) de même que le Droit International Humanitaire (DIH) reste une priorité dans la conduite de nos opérations, d’où les énormes efforts de sensibilisation et de formation sur les différents modules de même que l’ouverture d’enquête à chaque fois que des allégations sont portées contre les FAMa.

La haute hiérarchie militaire n’a pas manqué d’appeler à la vigilance face aux nombreuses manœuvres en cours visant à diviser les populations et les communautés au moment où la majorité du peuple malien est de plus en plus unie.

Enfin, les Forces Armées Maliennes disent se réserver du droit de poursuivre et de détruire les sanctuaires terroristes dans le cadre du plan Maliko et de l’opération keletigui.

Sidiki Dembélé

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.