Attaque sur la plage de Grand-Bassam : DEUX SUSPECTS ARRÊTÉS À GOSSI ET GOUNDAM

terrorisme djihadiste islamiste mujao aqmit ansardine mnla touareg bandits voleur armee arrete insecurite gendarmerie armee maliDeux suspects ont été arrêtés à Gossi et Goundam vendredi et samedi dans le cadre de l’enquête sur l’attentat de Grand-Bassam en Côte d’Ivoire, a-t-on appris de sources sécuritaires. Il s’agit de deux hommes identifiés comme Ibrahim Ould Mohamed arrêté à Goundam vendredi soir et Midy Ag Sodack Dicko à Gossi le lendemain samedi.

L’arrestation de ces deux compatriotes est intervenue deux semaines après l’attaque de Grand-Bassam qui a fait 21 morts dont 3 éléments des forces spéciales ivoiriennes. Les traces laissées dans le journal des appels téléphoniques d’un des tueurs présumés, ont permis aux enquêteurs de mettre la main sur les deux hommes.

Nos sources précisent que l’individu arrêté à Gossi, servait de chauffeur au cerveau de l’attaque. Tandis que le second, appréhendé à Goundam, jouait le rôle de logisticien pour héberger les auteurs de l’attentat.

Le présumé cerveau de l’équipée sanglante serait un certain Kounta Dallah, en fuite et activement recherché par tous les services de sécurité de la sous-région. Sa photo a été publiée dans les médias ivoiriens dans le cadre d’un avis de recherche.

Ces deux suspects s’ajoutent à la quinzaine de personnes interpellées en Côte d’Ivoire. L’interpellation des membres du réseau terroriste pourrait aider les services de sécurité à serrer l’étau autour de Kounta Dallah. Ces individus sont soupçonnés d’être les membres du réseau qui a préparé les attentats du Radisson Blu à Bamako et de deux hôtels de Ouagadougou.

La réunion des ministres de la Sécurité du Mali, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire la semaine dernière, constitue le point de départ d’une collaboration plus étroite entre les services de sécurité des trois pays déjà touchés par les attentats terroristes.

A. DIARRA

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *