Attaque du poste de contrôle de Bougouni : Entre terrorisme et banditisme

Pour une énième fois, le poste de contrôle sur la RN7 de PeKa a été la cible d’une attaque terroriste entre 1h et 5h du matin ce dimanche 30 mai 2021, à Bougouni faisant un bilan de cinq (05) morts dont un policier, un agent des services phytosanitaires de la Direction régionale de l’agriculture, deux apprentis chauffeurs et un corps non encore identifie et un véhicule brûlé.

Situé à un kilomètre de la ville, le poste de contrôle de Bougouni à PeKa a été attaqué, ce dimanche 30 mai 2021. L’attaque, selon plusieurs sources, est survenue entre une heure et cinq (05) heures du matin.

Une fois alerté, le général Kèba Sangaré Gouverneur de la région Bougouni s’est rapidement dépêché sur les lieux. Il a aussi rendu visite au CSCRF de Bougouni aux blessés (4 légers et 3 graves) dont les vies ne sont pas en danger.

Selon des sources locales, les terroristes seraient venus de Yanfolila. L’attaque a été bien planifiée et la cible bien connue : « Juste avant l’arrivée d’un chasseur donzo vers le poste, un groupe de plusieurs personnes sont sorties de la brousse. Deux d’entre elles avaient d’abord arrêté le chasseur vers 1 heure du matin non loin du poste pour lui demander son identité. A leur arrivée au poste elles ont commencé à tirer dans tous les sens ».

Bréhima DIALLO

Source: le 22 Septembre- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *