Assimi Goïta rassure le peuple malien : « Je vais très bien »

Le président de la Transition malienne, le colonel Assimi Goïta, qui a été victime d’une tentative d’assassinat ce mardi, à la grande mosquée de Bamako, lors de la prière de la fête de l’Aïd el kébir, a assuré qu’il se porte bien. Il a également révélé qu’aucun élément n’a été blessé au cours de l’agression.

Plus de peur que de mal. Le président de la de la Transition malienne, le colonel Assimi Goïta, qui a été victime d’une tentative d’agression à la grande mosquée, est sain et sauf. « Tout va bien. Il n’y a pas de souci. Ça en fait partie quand on est leader, il y a toujours des mécontents, des gens qui, à tout moment peuvent vouloir tenter des choses pour déstabiliser, tenter des actions isolées », a-t-il assuré à la télévision malienne ORTM.

« C’est une action isolée. Je rassure que je vais très bien et aucun élément n’a été blessé », a ajouté le président de la Transition qui appelle la cohésion au peuple malien et aux partenaires qui aident le Mali.

Le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga était à côté du président de la Transition lorsque l’agression s’est produite. « L’Imam s’est retiré. Naturellement, il y a eu un moment d’inattention parce que les fidèles ont commencé à se retirer lorsqu’un homme a surgi avec un couteau, manifestement malintentionné. Le président de la Transition est un officier des forces spéciales. Cet instinct a servi à empêcher l’agresseur d’atteindre son objectif contre le Président », a-t-il témoigné.

À rappeler que l’agresseur a été maîtrisé rapidement par les forces de sécurité. Il est entre les mains des enquêteurs, précise le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga. … suite de l’article sur Afrik.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.