Armée malienne : La Russie livre de nouvelles armes au Mali

L’ armée malienne reçoit de nouveaux matériels militaires de la Russie. Le Mali est en passe de devenir une puissance militaire en Afrique de l’Ouest.

Les succès militaires de l’armée malienne dans la lutte contre le terrorisme n’auraient pas été possibles sans ses nombreuses acquisitions en armement. Depuis sa rupture diplomatique avec la France et une accélération de ses relations avec la Russie, le Mali ne cesse de recevoir des armes de toutes sortes pour sa lutte contre les djihadistes qui partitionnent son territoire depuis bientôt 10 ans.

Hier dimanche de Pâques, la Russie a encore fait des heureux à Bamako où s’est posé un avion gros porteur à l’aéroport international Modibo Keïta de Bamako. À bord de cet engin, 2 hélicoptères de combat de type MI-24P, des radars de 4ème génération et d’autres équipements de combat. La réception de ces nouveaux jouets aux soldats maliens s’est faite en présence du Chef d’État-Major général des Armées, le Général de division Oumar Diarra, du Chef d’Etat Major de l’Armée de l’Air, le Général de Brigade Alou boï Diarra et de plusieurs autres chefs militaires de l’armée malienne.

Le patron de l’armée malienne, le Général de division Oumar Diarra a affirmé que “cette acquisition est le fruit d’une collaboration franche entre la République fédérale de Russie et le Mali”. Une collaboration qui date de très longtemps bien qu’elle ait connu de longues années de sommeil.

Par ces nombreuses acquisitions d’armes, les autorités de la Transition maliennes montrent leur volonté de “relever le défi sécuritaire” dans leur pays. Le Général en est persuadé, ce second “lot de matériels venant de la Russie permettra à coup sûr d’aider les FAMa dans leur lutte de tous les jours pour l’éradication du terrorisme sur toute l’étendue du territoire national.”

Et ce n’est pas tout, Oumar Diarra a profité de l’occasion pour annoncer d’autres bonnes nouvelles pour les forces de sécurité malienne. Le Général a fait savoir que “d’autres matériels militaires suivront dans le cadre de cette fructueuse coopération entre le Mali et la Russie.”

Les fruits de l’équipement de l’armée malienne

Récemment, l’armée malienne a arraché une victoire monumentale contre les groupes terroristes à Mourrah. 203 djihadistes venus à une réunion de réorganisation ont été surpris par les FAMa, aidé par les nouveaux moyens d’espionnage livré par la Russie. Leur démonstration de puissance de feu dans le petit village de Moura a fait de sérieux dégâts dans les rangs des terroristes. Avec le changement de camp de la peur, les groupuscules de désoeuvrés qui terrifient les populations maliennes depuis près de 10 ans maintenant procèdent de plus en plus par l’évitement.

Contrairement à la puissance de feu affichée par les terroristes lors de leurs accrochages avec l’armée régulière du pays, au moment où la sécurité de plusieurs localités maliennes était littéralement abandonnée aux forces occidentales de l’Opération Barkhane, ils sont aujourd’hui pétrifiés à l’idée d’aller au corps à corps avec l’armée malienne.

Encore la semaine dernière, le 14 avril 2022 plus précisément, l’armée malienne a mené une nouvelle opération à succès près de Mourrah. Sur la base de renseignements techniques bien précis faisant état d’un regroupement de terroristes dans la zone, avec la présence d’un émissaire d’iyad Ag GHALY, les FAMa ont neutralisé une douzaine de terroristes dans la forêt de Ganguel, à environ 10 km de la commune rurale de Mourrah.

Mali, nouvelle vitrine de la technologie militaire de la Russie ?

Plusieurs territoires, jadis sous contrôle des djihadistes, ont été libérés par l’armée malienne et les populations s’y sont réinstallées. Les terroristes ne procèdent désormais plus que par les pauses d’engins explosifs sur les routes. La coopération entre le Mali et la Russie pourrait faire des émules dans le sahel où plusieurs pays sont confrontés aux actes terroristes.

Source: afrique-sur7.ci
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.