Après le départ de Barkhane, les Russes en embuscade au Mali

Selon Berlin, des forces de sécurité russes ont été aperçues lundi à l’aéroport de Gao, le jour où les derniers soldats de l’armée française quittaient le pays.

Plus qu’un symbole, l’illustration de la nouvelle donne géopolitique au Mali. Le quotidien allemand Der Spiegel a révélé mardi que des soldats russes ont été aperçus à l’aéroport de Gao, au Mali, dans la journée de lundi, le même jour où le «dernier détachement» de l’armée française quittait le pays.

Selon un document du commandement opérationnel de la Bundeswehr, transmis aux commissions de la défense et des affaires étrangères du Bundestag, «20 à 30 personnes en uniforme militaire» ont été aperçues vers 11 heures sur le site de l’aéroport, soit deux heures avant que le dernier convoi de «Barkhane» ne franchisse la frontière entre le Mali et le Niger, neuf ans après l’intervention décidée par François Hollande.

Si le document ne précise pas l’identité exacte des personnes aperçues, le commandement allemand assure qu’il s’agit «presque certainement» de forces russes. Des militaires britanniques ont également noté la présence de ces hommes. Si Bamako a toujours obstinément démenti …

liberation

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.