Annonce de nouvelles mesures de sécurité dans la ville de Bamako et environs :‘’Les Forces de l’ordre et de sécurité s’engagent’’

Le vendredi dernier, le ministère de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile, a tenu un point de presse sur la situation sécuritaire actuelle de la ville de Bamako et environs.

agents securite police  malienne patrouille

 Le Commissaire Bakhoum Kanté, Chef de la Cellule de Coordination des Opérations a fait le point sur les dispositions prises après les évènements malheureux que la ville de Bamako et ses périphéries ont connu, à savoir l’attaque au Poste de péage de Sanankoroba et le braquage récent dans le parking de l’ECOBANK. Sans faire la genèse des évènements.

Ces dispositions prises sont de plusieurs ordres, en ce sens que les dispositifs sécuritaires ont été renforcés partout, principalement dans le district de Bamako et ses environs, les forces de sécurité ont reçu des instructions en plus de ce qui est leur mission principale dans les 6 communes du district, de procéder à l’interpellation de  toute personne suspecte, c’est-à-dire que les patrouilles de jour et nuit sont en cours depuis quelques temps, les bamakois ont dû remarquer cela dans les quartiers, contrôler l’identité des personnes interpellées et même les engins appartenant à des agents des forces de sécurité ne font exception, ce qui veut dire que toute personne interpellée même  dans la circulation, verra une vérification de son identité, si elle ne fait pas cas de recherche, contrôler tous les véhicules sans plaque d’immatriculation et numéro d’immatriculation illisible, une mesure qui est continuelle depuis quelques temps, ils interpelleront tous les véhicules ‘’CH’’ qu’ils conduiront en fourrière. Ils doivent aussi procéder à l’interpellation des personnes occupant ces véhicules suspects, renforcer tous les check-point,  au niveau des 3 ponts : pont des Martyrs, pont Fahd et le 3ème pont à partir de 22h et 00h, même au cours de la journée ces check-point ne sont pas exempts des interpellations et des fouilles.

Les fouilles systématiques qui sont ouvertes à toutes les personnes surtout si l’identité n’est pas connue,  tous les usagers qui circulent à une certaine heure, ainsi que toute personne,  doit accepter de se soumettre et accepter ces contrôles qui ne durent pas et sont faits pour la sécurité de tout le monde dans le district de Bamako.

Les auteurs de support à 3, à 4 des engins à deux roues doivent être interpellés car ils sont supposés suspects. Toutes les forces de sécurité : la Police, la Garde  nationale, la Gendarmerie sont engagées présentement de jour comme de nuit à assurer davantage la sécurité de la population de Bamako et environs, quelques mesures de sécurité  qui étaient en cours mais encore renforcées, suite à ces deux évènements malheureux que nous avons connus ces jours-ci.

Force est de reconnaitre que depuis quelques nuits, il y a eu des interpellations, des interpellés qui sont au niveau des Brigades de gendarmerie : une interpellation a été enregistrée au niveau de la Brigade de Faladié, au niveau de la Brigade de Kalaban koro, au niveau du 10ème arrondissement, au niveau du Commissariat du 3èmearrondissement, du 2ème et 6ème arrondissement, entre autres. Des interpellations faites par des éléments vigilants des brigades de Gendarmeries et de la Police nationale qui sont engagées de jour comme de nuit pour rassurer davantage la population civile.

 

AÏssétou Cissé

Source: La Nouvelle Patrie

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.