Affaires des charniers : 32 militaires codétenus du général Sanogo remis en liberté aujourd’hui

Plusieurs militaires en détention depuis plusieurs jours au camp I de la gendarmerie et interpellés dans le cadre de l’affaire de la disparition de militaires bérets rouges, viennent de recouvrer la liberté suite, semble t-il, à une décision prise par le ministre de la Défense et des Anciens Combattants.

militaires arrêtés Sanogo amadou haya kati camp detenus

L’information tombée en début de soirée a été confirmée par l’avocat proche du dossier joint par nos soins.

 

 

Arrêtés le 27 novembre 2013 sans mandat de dépôt, les 32 militaires (tous membres de la garde rapproché du général Sanogo) ont entamé, lundi dernier, une grève de la faim. S’agit-il de la suite de cette action ? Rien n’est moins sûr.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.