Abdoul Majid Ag Mohamed dit Nasser, chef de la tribu Kel Antessar : «Les vrais acteurs de la paix ne doivent pas être oubliés par le gouvernement»

 

Abdoul Majid Ag Mohamed Ahmed Nasser chef communaute kel intessar Antessar Lors de la conférence de presse de restitution du Forum de Gargando, tenu du 10 au 12 mars 2016, le chef général de la Tribu Kel Antessar Abdoul Majid Ag Mohamed dit Nasser s’est prononcé sur la situation au Nord, objet de la rencontre intracommunautaire organisée par la tribu Kel Antessar, dans le cercle de Goundam, région de Tombouctou. Tout le monde reconnaît unanimement que cette rencontre a été une très grande réussite, d’autant que depuis 2012 le drapeau malien n’avait pas flotté à Gargando. Chose désormais faite.

Les chefs de communautés, de fractions ont tous décidé de dénoncer désormais les voleurs et autres bandits de leurs différentes communautés. Cerise sur le gâteau : le drapeau malien a flotté devant les ex-rebelles qui ont chanté avec tout le monde l’hymne national du Mali. Les ex-rebelles et les Fama ont, dans une parfaite compréhension, sécurisé la rencontre de Gargando pendant trois jours.

En plus des personnalités politiques comme le maire de Goundam, le député Oumar Sididié Traoré, des invités étaient venus de la Mauritanie, de l’Algérie et du Niger. La conférence de restitution a été consacrée au problème de retour des réfugiés et de l’administration dans les localités. Sans oublier les aspects sécuritaires et la lutte contre les attaques répétées. Dans la foulée, le chef général des Chérifiens Kel Antessar, Abdoul Majid Ag Mohamed dit Nasser, a été intronisé.

Les objectifs de cette rencontre, selon Nasser, étaient de parler de paix, de réconciliation et de cohésion sociale. Elle a abouti à un certain nombre de recommandations dont, entre autre, la lutte contre l’insécurité. Chefs traditionnels, leaders religieux et élus de la localité ont félicité le nouveau chef pour le choix porté sur sa personne. Lors de la rencontre de la restitution, il a demandé aux autorités maliennes d’encourager les acteurs de la paix qui ont aussi des ennemis.

Le chef général de la tribu Kel Antessar demande au gouvernent d’encourager ceux qui cherchent la paix et qui aident le pays. «Il faut qu’on les encourage avant que ça ne soit trop tard pour le pays. Nous sommes restés au Mali et nous avons lutté pour notre pays. Je lance un appel au gouvernement malien : que ceux qui œuvrent pour la paix soient encouragés et non le contraire !» plaide M. Nasser. Celui qui représente «les pieds et les mains» du défunt chef de la tribu Mohamed El Mehdi Ag Attaher El Ansari, s’est toujours battu pour le retour de la paix au Mali. En effet, c’est grâce à Nasser que ce patriarche est revenu au Mali avant la fin de ses jours.

L’actuel chef de la tribu Kel Antessar a d’abord réussi la prouesse de réunir tous les ressortissants de Goundam dans une association. Il est à la base de la rencontre intercommunautaire et de la Caravane pour la paix dans les différentes communes de Goundam. Il avait organisé à Razelma une grande rencontre des Kel Antessar avant celle de Gargando. Aujourd’hui, vu la situation sur le terrain et le retour progressif de la paix, M. Nasser souhaite que ceux qui sont restés républicains ne soient pas défavorisés au profit de ceux qui ont pris les armes contre leur pays, le Mali. C’était tout le sens de son intervention lors de la rencontre de restitution du Forum de Gargando.

Kassim TRAORE

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *