3ème région militaire de Kati : le Colonel Arouna Samake prend le commandement

Colonel Arouna Samake mali

Le colonel Arouna Samaké, est le nouveau commandant de la 3ème région militaire de Kati. Il remplace à ce poste le commandant Soumaïla Prosper Traoré. La cérémonie d’installation du nouveau patron de la région militaire s’est déroulée, jeudi, sur la Place d’armes de Kati. Elle était présidée par le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Soumeylou Boubèye Maiga.

« Au nom du Président de la république, vous reconnaîtrez pour votre chef le colonel Arouna Samaké ici présent, vous lui obéirez en tout ce qu’il vous commandera pour le bien du service, l’exécution des règlements militaires, l’observation des lois et le succès des armées du Mali » : c’est en ces termes que le chef d’Etat major de l’Armée de terre, le colonel-major Ibrahima Fané, a renvoyé le nouveau commandant à ses fonctions.

Cette passation de service, selon le ministre Maïga, parachève l’opération « Sania » engagée il y a quelques semaines. Son objectif était de ramener la situation de la garnison de Kati à la normale, rétablir la chaine de commandement dans ces fonctions, reprendre les hommes en main et restaurer la discipline de manière à pouvoir reprendre les instructions et de mieux préparer les hommes à leurs missions opérationnelles. Aussi, Soumeylou Boubèye Maiga a présenté cette cérémonie comme un élément de l’opération de retour à la normale. C’est, a-t-il expliqué, une nouvelle page qui s’ouvre au niveau de la garnison de Kati et qui préfigure la nouvelle page qui s’ouvre dans l’ensemble des corps d’armées du Mali. « Le choix d’être militaire est un choix de vie », a rappelé le ministre. « Il faut qu’on  revienne à la normale, dans un cadre de contrainte stricte,  conformément à la discipline militaire et conformément à l’éthique de l’Armée d’être au service de la nation, d’être dans une situation de discipline et de se préparer pour les missions qui lui seront confiées », a souligné le ministre.

« Il n’y aura plus de bruit à Kati », assure le premier responsable du département de la Défense et des Anciens Combattants. Parce que, poursuit-il,  la situation est totalement reprise en main depuis le début de l’opération « Sania ». Il a salué le nouveau chef de la 3ème région militaire et félicité le commandant sortant qui a eu à exercer son commandement dans une situation extrêmement complexe et difficile.

Fatoumata NAFO

Source: l’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *