Ramadan 2016 : Le geste de cœur de la première Dame : des kits alimentaires pour 600 familles de Bamako

L’épouse du Président de la République, Kéita Aminata Maïga, présidente de l’ONG AGIR, n’a pas dérogé à la tradition qu’elle a initiée depuis de l’accession de son mari au pouvoir. En effet, depuis trois ans, durant chaque Ramadan, la première Dame du Mali donne des kits alimentaires pour les démunis de la capitale.

aminata maiga premier dame don offre Operation distribution kits alimentaires veuves militaires paramilitaires

L’édition 2016 s’est déroulée, le samedi dernier, au Pavillon des sports du Stade Modibo Kéita. C’était en présence des membres du Gouvernement, du représentant du maire de la commune II et des chefs de quartier de Bamako.

Ce geste de cœur de l’épouse du Président de la République concerne 100 familles par commune du District de Bamako, soit 600 familles. Chacune des familles a bénéficié de 25 kilogrammes de sucre, autant de  riz, des sachets de lait, 10 000 F Cfa pour la viande et 3 000 F CFA pour le transport des dons. Cette action de bienfaisance s’inscrit dans le cadre du soutien de la présidente de l’ONG AGIR aux couches vulnérables à l’occasion du mois de Ramadan. C’est pourquoi, on pouvait facilement lire le large sourire sur les visages des bénéficiaires, regroupés en masse dans le Pavillon des sports. Ils étaient venus de l’ensemble des communes du District, avec en priorité les personnes handicapées et indigentes.

Visiblement très émue par le geste de charité de la première Dame, la représentante des bénéficiaires, Fatoumata Sall, n’a pas trouvé de mots assez forts pour remercier Kéita Aminata Maïga. Certainement dotée de connaissances coraniques, Fatoumata Sall a surpris l’assistance en formulant des bénédictions tout droit tirés du Saint Livre pour la donatrice. Elle a saisi également saisi l’occasion pour faire une plaidoirie pro domo en faisant savoir à l’épouse du Président de la République qu’elle n’a pas de toit où dormir. C’était une manière élégante de demander un logement social à la présidente de l’ONG AGIR.

De son côté, le Directeur national adjoint du développement social, Abba Sangaré, a invité des personnes plus nanties à suivre l’exemple de la première Dame. Car, selon lui, le mois de Ramadan est un mois de

 

Source : 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *