Leçon de vie : Les femmes n’aiment pas ça !

L’histoire se serait passée dans une région du Mali. Un homme n’ayant pas assez de moyens financiers, et instable sur le plan professionnel vivait avec  sa femme. La femme se débrouillait bien et son commerce marchait. Pour soutenir la famille, elle acheta un taxi pour son mari afin que tous puissent sortir de la galère. Le mariage est une union d’entraide et de solidarité.

Le mari de son côté commençait à avoir un peu d’argent. Il pouvait réaliser beaucoup de choses. Il se débrouillait bien avec son taxi. Du moment que les conditions financières furent favorables, l’homme décida de contracter un second mariage. Il engagea des gens pour faire les premières démarches dans la discrétion. La première femme n’avait pas été consultée au début. Tout était allé bien jusqu’à annoncer le jour du mariage.

Comment la première femme a-t-elle appris la nouvelle ? Elle a appris la nouvelle par la voie de son tailleur qui aurait appris la nouvelle d’une autre personne. La dame n’avait pas réagi jusqu’à ce que son mari l’annonçât la nouvelle au dernier moment par la voie d’un de ses amis. Elle fit ses bénédictions au nouveau couple tout en ayant en tête les dispositions à prendre pour la célébration du mariage. Elle  prit ses dispositions. Elle a cherché à savoir le vêtement que la nouvelle mariée allait porter. Une fois su, elle a cousu le même type d’habit, bazin tout blanc, pour elle et ses enfants. Elle a ainsi fait des rideaux pour ses toilettes de dehors, couvert les fauteuils, les tables avec le même type de bazin, elle en a même fait des torchons.

Comme tradition chez certains, lorsqu’un homme prend une deuxième épouse, cette dernière doit se  rendre chez la première pour la salutation. Pour la bonne cause, la première avait ses dispositions. Le jour du mariage, le cortège fut surpris de voir toute la concession habillée en blanc, même les toilettes en ont profité. La nouvelle mariée, à la vue de tout ce qu’elle aurait remarqué, décida de mettre fin à l’aventure, c’est-à-dire, plus de mariage avec cet homme. Cela annonçait le manque de considération dont elle serait victime dans ce nouveau foyer, puisque son bazin de mariage fut utilisé pour orner les toilettes et autres. La première a mené sa stratégie sans bruit apparent. Les hommes sont souvent ingrats envers les femmes. Rares sont les femmes qui consomment la vie avec une coépouse et surtout quand le mari utilise les ressources financières de la première. Les femmes n’aiment pas ça.

Yacouba Dao

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.