Formation et apprentissage des détenus mineurs de bollé : Dèmèso et partenaires contribuent pour plus de 10 millions de F CFA

Pour une meilleure formation et apprentissage des mineurs privés de liberté ou en assistance éducative au Centre spécialisé de détention, de rééducation et de réinsertion pour mineurs de Bollé, Dèmèso et ses partenaires ont offert hier un important lot de matériels de travail et de matières premières.

centre accueil hebergement Kanuya sos enfant pauvre orphelin demunie mendiantsLa cérémonie de remise officielle, présidée par le conseiller technique Boubacar Touré, représentant le ministre de la Justice, a enregistré la présence du directeur national de l’administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée, du représentant du coordonnateur national Dèmèso, les directeurs des centres de détention Bollé femmes et mineurs.

Le don, d’une valeur de plus de 10 millions de F CFA, permettra d’équiper les ateliers de menuiserie, de construction métallique, de couture, de teinture non seulement en matériels de travail mais aussi en matières premières. Il s’inscrit dans le cadre du lancement du projet autonomie progressive des actions de formation, d’apprentissage, d’amélioration des conditions de détention et de réinsertion des mineurs privés de liberté et/ou en assistance éducative.

Par ce geste de soutien au Centre de détention des mineurs, Dèmèso et ses partenaires voulaient apporter leur contribution à la promotion des droits de l’Homme en général et celui des mineurs en particulier. Ce don permettra, selon le représentant du coordonnateur national Dèmèso, Yacouba Coulibaly, d’améliorer les conditions de formation et d’apprentissage des détenus mineurs de Bollé afin de faciliter leur réinsertion sociale.

Le directeur du centre Bollé mineur a profité de cette occasion pour remercier les donateurs, mais aussi faire part au représentant du ministre des difficultés de son Centre qui sont, entre autres, le nombre croissant de l’effectif, l’insuffisance du personnel et sa non-spécialisation…. Il a rappelé que ce geste de soutien de Dèmèso vient les conforter dans leur mission de formation et d’apprentissage des mineurs privés de liberté.

Le représentant du ministre a salué ce geste de Dèmèso au profit des différents ateliers de Bollé. Il démontre, à l’en croire, l’engagement de Dèmèso pour la cause de la protection de droits des mineurs soumis à la privation de liberté et contribuera à l’atteinte des objectifs du centre de détention de Bollé.

Au personnel du centre, il a conseillé un changement de comportement pour faire de la privation de liberté des mineurs un cadre moins austère pour faciliter l’insertion sociale des détenus mineurs.

Youssouf Coulibaly

Source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.