Communiqué sur l’attaque terroriste contre l’hôtel Radisson Blue de Bamako

Le parti FARE suit de près avec émoi et indignation l’ignoble attaque de l’hôtel Radisson Blue perpétrée par des terroristes ce 20 novembre 2015 à Bamako. L’attaque en cours aurait fait au moins vingt morts et de nombreux blessés.

modibo sidibe fare president kouloubaLes FARE condamnent fermement cette abjecte opération de prise d’otages en cours, s’inclinent devant la mémoire des victimes de cette barbarie, prient Allah le Tout-puissant de les accueillir dans sa miséricorde et présentent ses condoléances à leurs parents. Elles souhaitent aux blessés un prompt rétablissement.

Les FARE saluent la détermination avec laquelle les Forces armées et de Sécurité du Mali font face à cette douloureuse épreuve imposée à notre pays. Le parti FARE demande à la population malienne de garder sa sérénité et de rester vigilante. Le parti FARE apporte son soutien au Gouvernement  dans la gestion diligente et efficace de cette crise.

Les FARE réitèrent leur demande au Gouvernement de mettre les forces armées et de sécurité dans les conditions nécessaires de défense et de sécurisation de l’entièreté du territoire et de doter le pays d’une architecture efficace de gestion de la crise sécuritaire, de mettre davantage l’accent sur la prévention par la coordination du renseignement.

Bamako le 20 novembre 2015

Pour le Secrétariat Exécutif National P/O

Le Secrétaire Général

Mahamadou Keita

=====================================

Livre de condoléances /amba.Fr

Nous avons appris avec indignation les attaques ignobles perpétrées dans la ville de Paris le 13 novembre 2015.

Dès le samedi, la Convention Régionale des  FARE condamnait ces actes odieux et observait une minute de silence en la mémoire des victimes.

Les FARE s’inclinent devant la mémoire des victimes, présentent leurs condoléances aux familles endeuillées, au peuple et au gouvernement français, souhaitent un prompt rétablissement aux blessés. Nous condamnons fermement cette barbarie sans nom et exprimons toute notre solidarité au peuple et au gouvernement français, qui ne se sont pas trompés sur ce qui se jouait au Mali. Car ce qui est en jeu, c’est l’avenir des principes universels de démocratie, la justice et la liberté d’entreprendre, d’organisation sociale, de culte et de style de vie. Nous saluons la détermination du peuple français. La France n’est pas seule dans ce combat. Se tiennent debout à ses côtés, tous les peuples, tous les pays, dont le Mali, qui ont fait le choix de la démocratie, de la liberté.

Ensemble, le monde libre triomphera.

Bamako, le 18 novembre 2015

Modibo SIDIBE

Ancien Premier ministre

Président du Secrétariat Exécutif National des Forces Alternatives

 

Pour le Renouveau et l’Emergence/FARE

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *