Parcours réussi : L’extraordinaire cheminement de Sory B. Diakité, génie de l’informatique

Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années. Cet adage sied bien à notre homme du jour. Grandi dans l’ère du numérique, aujourd’hui ce jeune en a fait son activité professionnelle. Né à Bamako, Sory Birama Diakité connu sous le pseudonyme de Papou avait tout en sa faveur pour mener à bon port sa scolarité.

Centrale ATS Advanced. SMS : version  GPRS : version  ATS7310. version Logiciel Titan. SMS : version  GPRS : version  Carte SIM. (abonnement ou pré-payée)

Centrale ATS Advanced. SMS : version  GPRS : version  ATS7310. version Logiciel Titan. SMS : version  GPRS : version  Carte SIM. (abonnement ou pré-payée)

 D’abord son père Oumar Diakité aligne derrière lui un bagage intellectuel conséquent pour avoir brillamment effectué ses études primaires au Mali et universitaires menées en France avec brio. Quant à sa mère Adam, sortie du lycée de jeunes filles, elle a poursuivi des études supérieures à La Havane à Cuba pour accéder à la spécialisation de docteur vétérinaire. Il parait très normal pour ce couple de soutenir le parcours scolaire de sa progéniture dès la petite enfance en les poussant à l’excellence. Ce qui fut le cas dans la famille Diakité.

Très tôt, Sory Birama Diakité est inscrit à l’école privée Saint-Jean dans le quartier populaire de Niaréla pour faire ses premiers pas dans l’univers scolaire. Il continue sa scolarité dans le même établissement scolaire jusqu’à la fin des études fondamentales sanctionnées par le DEF. Il sera orienté au lycée public Mamadou Sarr de Lafiabougou. Son ascension fulgurante commence dès lors. Surdoué en mathématiques, Papou demeurait imbattable dans cette matière et prit un pas d’avance sur ses camarades de classe. Il intègre la section scientifique et se hisse parmi les trois premiers de sa classe en 10e année et en 11e année. A partir de ce moment, ses parents l’inscrivent au lycée Ecovie de Banankabougou en terminale SET. Il n’avait que 16 ans à l’époque. Là encore, il se démarque nettement de ses camarades de classe.

Ses performances dans les matières scientifiques lui valurent de décrocher le baccalauréat. Une fois son diplôme décroché, Papou veut réintégrer une filière ayant trait à l’informatique. C’est alors qu’il s’envole pour les Etats-Unis en 2006 afin de s’inscrire à la  célèbre Université Lewis Clark State College à Lewiston dans l’état d’Idaho.

Après quatre mois d’apprentissage accéléré de la langue anglaise les cours pratiques débutèrent. Papou intègre la section informatique, mathématique, génie logiciel pour se perfectionner. Cinq  longues années d’études lui permirent de boucler les études d’ingénieur en génie logiciel.

Pour des raisons d’acquisition d’expériences il dispense des cours dans l’université qui l’a formé avant d’intégrer les rangs de SGM Data à New Jersey. Au bout de sa riche formation couplée d’expériences diverses, Sory Birama Diakité rentre au bercail la tête pleine pour mettre son savoir au service de son pays natal.

Durant trois mois pour mettre la main à la pâte il travaille à Ecobank puis crée son entreprise ATS Advanced Technology System Solutions terme signifiant en langue française Technologie Avancée en Systèmes et Solutions.

Aujourd’hui, Sory Birama Diakité est un as de l’informatique qui fait valoir ses expériences acquises au sein d’une institution internationale dans son domaine de compétence.

Ce surdoué de l’informatique compte aller au bout de sa volonté parvenir un jour à transmettre le virus de l’informatique à un maximum de malien. Pourquoi ne pas créer un club qui  puisse se pencher à solutionner les problèmes multiples liés à l’informatique des pays africains ? Une chose est certaine, le jeune ne manque pas d’idée novatrice pour le développement de notre continent en matière de système informatique

AES

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *