Nécrologie Victime d’un accident de circulation sur la route de Kabala avec 3 fractures au niveau de sa jambe

La comédienne Aminata Doumbia dite Batoma succombe à ses blessures

Victime d’un accident de circulation, le lundi dernier, sur la route de Kabala pendant qu’elle se rendait à l’Université pour des épreuves de son examen, la comédienne Aminata Doumbia dite Batoma est décédée, hier jeudi, à l’hôpital de Kati. Elle souffrait de 3 fractures. Son enterrement aura lieu ce vendredi à Badianbougou chez son frère Ousmane Touré.

La route de Kabala vient de faire une victime de plus. La comédienne Aminata Doumbia plus connue sous le nom de Batoma a été victime d’un accident de circulation. L’accident s’est produit, lundi dernier, alors qu’elle se rendait à l’Université de Kabala pour des épreuves de son examen. En compagnie d’un de ses camarades de classe, ils étaient sur une moto lorsqu’ils ont été percutés par un véhicule. Du coup, ils ont été transportés en urgence à l’hôpital Gabriel Touré pour des soins médicaux. Compte tenu de la gravité de cet accident, le service d’urgence de cet établissement était obligé d’évacuer les deux accidentés à l’hôpital de Kati.

Là-bas, le constat est amer : Batoma a vu son pied fracturé 3 fois et elle avait une  blessure très sérieuse au niveau du genou. Selon nos informations, l’état de santé de cette comédienne nécessitait une évacuation urgente en Tunisie à cause du manque de moyens au niveau du plateau technique de l’hôpital de Kati. Pour ce faire, il fallait 8 millions de Fcfa pour sa prise en charge, alors que ses parents n’ont pas les moyens nécessaires pour l’évacuer.

Joint par nos soins, le réalisateur Boubacar Sidibé nous précisait : “En fait, l’état de santé de Batoma était très compliqué. Depuis le lundi, je suis entre ma maison et l’hôpital Gabriel Touré puis l’hôpital de Kati. Et son état nécessitait une évacuation d’après les médecins eux-mêmes. C’est pourquoi, sa famille était en contact avec une clinique en Tunisie pour sa prise en charge. Et il fallait plus de 4 millions de Fcfa pour faire l’opération. Malheureusement, elle est finalement décédée”.

Aminata a rendu le dernier soupir hier tôt dans la matinée à l’hôpital de Kati où elle était internée, laissant sa famille, le monde des artistes et le peuple malien dans une grande tristesse.

Pourtant, nous nous apprêtions à interpeller la ministre de la Culture, Mme N’diaye Ramatoulaye Diallo, dans la présente édition du journal, pour qu’elle puisse venir en aide à cette artiste très talentueuse qui a joué dans plusieurs films et séries télé. Il s’agit notamment de “Commissaire Balla” et les “Concessions” du Centre national de la cinématographie du Mali. Elle a joué dans beaucoup de sketches du Centre Africa Obota.

Aminata Doumbia a également joué le rôle de l’actrice principale et assistante réalisatrice sur le tournage de la série TV “Yèrèdon Bougou” de l’Ortm. Cette série compte 84 épisodes de 13 mn. Elle a été actrice et assistante à la réalisation de “Fatobougou” et les “Rois de Ségou”. Elle vient de terminer le tournage de la série sur la réconciliation nationale réalisée par l’Ortm où elle jouait le rôle de l’actrice principale.

Comme en a décidé le sort, ce sera sa dernière œuvre cinématographique. En effet, Aminata Doumbia est partie, laissant les plateaux de tournage orphelins. Mais de sa courte vie, on retiendra une carrière artistique bien fournie. Repose en paix Aminata !

                   A.B. HAÏDARA

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.