Mali : disparition de l’écrivain Yambo Ouologuem à 77 ans

L’écrivain malien Yambo Ouologuem, premier africain lauréat du prix Renaudot en 1968, s’est éteint ce dimanche à Sévaré dans le centre du Mali, a appris APA de source officielle.Né en 1940 à Biadiangara au Soudan français actuel Mali, Yambo Ouologuem a obtenu un doctorat de sociologie à l’école normale supérieure en France.

Yambo Ouologuem ecrivain mort decede

Son talent d’écrivain a été reconnu avec son premier livre iconoclaste ‘’Devoir de violence » publié en 1968.

Cet ouvrage lui a permis d’être lauréat du prix Renaudot la même année.  Il aborde dans ce libre les dynasties africaines.

L’écrivain sera accusé de plagiat plus tard. Il s’en est défendu.

A chaque  rentrée littéraire au Mali, le prix Yambo Ouologuem est décerné pour récompenser une œuvre écrite en français d’un auteur du continent africain.

 

APA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *