Jack Bauer, l’homme des missions difficiles

Certains l’appellent « Papou » ; d’autres, « Jack Bauer », l’agent spécial de la série « 24 heures chrono » qui, grâce à ses hauts faits d’armes, a réussi à sauver la tête du président des Etats-Unis de ses adversaires politiques, multipliant, sans cesse, les coups bas pour le faire tomber de son piédestal.

Arouna Modibo Touré, puisque c’est lui qu’il s’agit, a – partout où il est passé – agi en « Jack Bauer ».
Détenteur, tour à tour, d’une maîtrise en Sciences Economiques et Gestion obtenue à l’ENA, entre à Sciences Po Paris puis à l’ESCP 1 et 2.

Un parcours exceptionnel

Outre sa fonction de directeur financier de l’ANICT, Arouna Modibo Touré a travaillé comme consultant pour le cabinet d’audit Nicolas Kouvahey et en tant qu’auditeur interne pour le Cabinet Touré & Associés. Puis s’ouvre, pour lui, une longue carrière dans l’administration publique.
De l’ANPE au PMU-Mali en passant par les ministères de la Communication et, aujourd’hui, le ministère de la Jeunesse et des Sports, il a, partout, laissé l’image d’un homme compétent et rigoureux.
Nommé directeur général de l’ANPE, en 2014, il a sauvé l’agence du naufrage en mettant fin à la gabegie ; mais surtout, à l’affairisme ambiant, qui a mis l’agence sur cale.
Puis, il est nommé directeur général du PMU-Mali, une entreprise entre la vie et la mort, à l’époque. Pour limiter les fraudes sur les courses, Arouna Modibo Touré informatise l’entreprise. Même les entrées, pour le personnel, sont digitalisés.
Résultat : le chiffre d’affaires du PMU-Mali est passé, en quelques mois, de quelques centaines de millions à Plus de 30 milliards CFA.
C’est le 11 avril 2017 qu’il est appelé au gouvernement, comme ministre de la Communication et de l’Economie Numérique. C’est grâce à lui que les journalistes maliens disposent d’une carte de presse aux normes internationales. Ce n’est pas tout. Le 3 mai 2017, à l’occasion de la journée mondiale de la Liberté de la presse, il annonce des réformes visant à dépénaliser les délits de presse.
Aussi, il a recensé, organisé et fait la promotion des start-up au Mali. A l’issue d’une sélection méticuleuse, certains d’entre eux se sont rendus à la Silicone Valley pour y parfaire leur formation. Aux frais de l’Etat.
« Papou » est, aussi, à l’origine de la loi portant création de l’Agence de Gestion des Fonds d’Accès Universel (AGEFAU). C’était le 27 avril 2017.
Et le dimanche 05 mai 2017, Arouna Modibo Touré est nommé à la tête du ministère de la Jeunesse et des Sports à la place de Me Jean-Claude Sidibé, affecté, lui, au ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.
Contrairement à ses prédécesseurs, il a réussi ce qui relevait de l’impossible : organiser l’élection du président de la FEMAFOOT. Une première, depuis cinq ans. S’y ajoute, récemment, l’élection du président du Conseil National des Jeunes.
Pour se venger de lui, les perdants ont, avec la complicité de « certains mercenaires de la plume », tenté de salir sa réputation. Erreur. En crachant contre le vent, ils ont reçu leur crachat en pleine tronche.
Sympathique, d’accès facile, toujours à l’écoute de ses collaborateurs, Arouna Modibo Touré est, aussi, un homme rigoureux. Qui ne badine pas avec les règles.
Une anecdote : alors qu’il était en poste quelque part, un ambassadeur d’un pays très influent est passé le voir. Objectif : obtenir au profit d’une entreprise de son pays un marché, dont l’appel d’offres est déjà lancé.
Réponse de « Jack Bauer » à son excellence : « Si vous voulez ce marché, excellence, vous allez devoir participer à l’appel d’offres comme tout le monde ».

Le quarté gagnant d’IBK

Recevant, pour la première fois, le président de la FEMAFOOT et son équipe, IBK s’est dit « heureux », la semaine dernière, de rencontrer, au Palais de Koulouba, ce qu’il a appelé la « famille reconstituée » du football malien.
Pour les Maliens, qui suivent ses hauts faits d’armes de loin, Arouna Modibo Touré forme, avec Dr Boubou Cissé, son camarade de classe du primaire, Me Malick Coulibaly et Tiébilé Dramé, le quarté gagnant d’IBK au sein du gouvernement.

Oumar Babi

Source: Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *