Biographie de Mongi Hamdi : Nouveau représentant du secrétaire général des Nations unies

Mongi Hamdi est né le 23 avril 1959 à Sidi Bouzid. Il est marié et père de 3 enfants.
M. Hamdi détient un doctorat d’ingénieur de l’Université de Californie du Sud, USA (1988), un diplôme de politique économique et de gestion de l’Université de Harvard (1996) et un diplôme d’ingénieur d’état de l’Ecole nationale d’ingénieurs de Tunis (1982).

Mongi Hamdi chef minusma misma représentant secretaire general nations unies onu casque bleus

Il est haut fonctionnaire des Nations unies. Il dispose de plus de 25 ans d’expérience en matière d’élaboration de politiques, de leur mise en œuvre et de recherche de consensus dans divers domaine liés aux questions de développement. De 1988 à 1998 : il a occupé divers fonctions au sein du secrétariat des Nations unies à New York, notamment liées aux affaires économiques et sociales.

Diplomate expérimenté, le nouveau représentant de l’ONU, ancien ministre des Affaires étrangères, possède une profonde compréhension des différentes sensibilités impliquées dans de nombreux sujets liés au développement économique et sociale, et se trouve en mesure d’en apprécier les diverses approches à travers le monde – parmi les Etats membres, le secteur privé et d’autres parties prenantes.

Il a contribué à l’encouragement de l’investissement dans les pays en développement notamment dans le domaine des Tic et a constitué une base de données d’investisseurs potentiels dans différents secteurs.

Fort de cette expérience multidimensionnelle et notamment dans le Système des Nations unies avec ses différentes composantes politique, économique, technologique et sociale ayant pour objectif de base le développement des pays du Sud, M. Hamdi a su tisser des relations de coopération avec de nombreux pays notamment dans la sphère du Groupe des 77 et de la Chine ainsi que dans les différents pays et institutions pourvoyeurs d’aide et d’assistance.

Mongi Hamdi a été nommé de 2001 à 2013 au secrétariat de la Commission de la science et de la technologie pour le développement, relavant des Nations unies. Il a occupé le poste de chef de cabinet du secrétaire général de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced), Genève, entre 2012 et 2013.

SOURCE: L’Indicateur du Renouveau  du   15 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.