Amazone de la semaine : Fatimata Sow Sidibé

Docteur en économie, passionnée d’humanitaire, Fatimata travaille avec World Food Programme (PAM) depuis 1996.

Directrice adjointe du programme alimentaire mondial (PAM), à Madagascar, le parcours de Fatimata Sow Sidibé nous montre la qualité exceptionnelle de sa personne.

Passionnée d’humanitaire, elle mène une vie associative depuis sa tendre enfance. Dans sa jeunesse, Fatimata a fondé la jeune Chambre Internationale (JCI) au Mali.

Le prix de la femme leader exceptionnelle d’Afrique revient à une onusienne en mission à Madagascar en 2015.

Très active dans la vie communautaire et associative, elle a contribué à la construction d’un pavillon au centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianalona (CHU JRA) pour accueillir les parents d’enfants atteints de cancer qui viennent des régions éloignées et qui n’ont pas de moyen de se loger dans la capitale. Membre actif du Lions Club, Fatimata a été élue présidente du Lions club Tananarive doyen en 2018. Lors de la célébration des 60 ans du LCTD, elle a créé une encyclopédie de Lions féminins à Madagascar.

Notre amazone a été présidente nationale de la jeune chambre internationale (JCI) Mali en 2004, sénateur numéro 61 613.

Toujours avec un esprit humaniste, Fatimata a adhéré au lionisme à Madagascar, qui est un cadre idéal et adéquat pour mener des activités humanitaires ; une sorte de bénévolat qui consiste de se battre tous les jours pour servir les malades atteints de diabète.

Femme modeste, capable, dynamique, sociale, courageuse et travailleuse, Fatimata Sow Sidibé a travaillé dans plusieurs pays en conflits comme la Centrafrique, le Tchad, le Sud Soudan, la Guinée Bissau, dans le Nord du Kenya et en Guinée Conakry.

Haoua Ouane

Source: Journal Infosept-Mali

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *