Video – Yaya Jammeh : “Ce qui m’oppose à Macky Sall”

Devant le public gambien venu participer à une cérémonie au stade de Banjul, le président Gambien, Yaya Jammeh, a expliqué qu’il n’y a aucun problème entre gambiens et sénégalais.

Yayah Jammeh president gambien

“Sachez que la Gambie et le Sénégal sont une même famille. Il n’y a pas une langue parlée en Gambie qui n’est pas assimilée par les Sénégalais. Il n’y a pas d’us et de coutumes que Gambiens et Sénégalais ne partagent pas. C’est juste la politique qui nous divise. Je ne suis pas un politicien. Je dis la vérité, suivant les recommandations de Dieu.

Le problème fondamental est qu’on ne peut pas être mon ami et accueillir mes ennemis. La Gambie ne l’a jamais fait. Aucun ennemi du Sénégal n’ose venir se réfugier en Gambie ou s’exprimer dans nos journaux”, dit-il.

S’il ne vient pas au Sénégal, fait-il savoir, ce n’est pas parce qu’il n’aime pas le peuple sénégalais. “Si je détestais les Sénégalais, demain si vous allez au marché, vous trouverez beaucoup de cantines fermées. Personne n’a été brimé ici parce qu’il est sénégalais. Nous ne nous en prendrons jamais aux Sénégalais parce que nous sommes du même sang”, fait-il remarquer.

Au président de la République sénégalais, il dira : “Macky Sall ne peut pas accueillir à bras ouverts mes ennemis et prétendre être mon ami. Mes problèmes avec Macky Sall ne vous concernent pas. Certains diront que je devrais pas le dire, je le dis, parce que ça perdure. Macky Sall connait mes ennemis et sait où ils se trouvent. Il a dit à quelqu’un qu’il est venu en Gambie à trois reprises et Yaya Jammeh n’est jamais venu au Sénégal.

Il oublie que je suis venu au Sénégal à deux reprises et j’y ai passé la nuit. Le jour où il chassera mes ennemis, je saurais qu’il est prêt véritablement à être mon ami”. Yaya Jammeh précise que s’il a décidé d’ériger le pont qui surplombe le fleuve Gambie pour desservir la Casamance, c’est pour rendre service aux africains.

“Je suis né panafricaniste. Tout ce qui touche à l’Afrique m’interpelle. Je ne peux donc pas être président de la Gambie et ne pas agir dans l’intérêt du Sénégal. Je ne crois qu’en Dieu. Je fais du bien, le reste je le laisse à Dieu.

C’est Dieu qui me rétribuera. Vous sénégalais, sachez que je ne suis pas votre ennemi”, jure-t-il.

 

 

Source: Seneweb

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.